Coronavirus : un navire de croisière refoulé en Jamaïque et aux Caïmans

Par • Mis à jour le 26/02/2020 - 10:18

Par crainte d'une contamination non-avérée au coronavirus, et ce en raison des symptômes développés par un membre d'équipage d'un navire de croisière MSC, le "Meraviglia" s'est vu refuser l'entrée en Jamaïque, ce mardi, puis aux Îles Caïmans, ce mercredi.

    Coronavirus : un navire de croisière refoulé en Jamaïque et aux Caïmans

Cela commence à devenir un classique depuis la prolifération du COVID-19 en Chine et en Asie, ainsi que désormais en Italie. La moindre suspicion entraîne parfois des refus d'accoster de navires de croisière ou d'atterrir pour des vols. 

Le dernier cas en date se joue en ce moment dans la Caraïbe avec le refus du navire MSC Meraviglia de faire son escale prévue à Ocho Rios, en Jamaïque, ce mardi, puis aux Îles Caïmans, à Georgetown, ce mercredi.

En cause, la présence à bord d'un membre d'équipage en provenance des Philippines qui présente de la fièvre, de la toux et des douleurs musculaires, des symptômes qui peuvent être ceux du coronavirus.

Une simple grippe ?

Seulement, dans des documents postés par des passagers sur les réseaux sociaux, la compagnie affirme que ce salarié a été testé comme tous les autres, avant d'embarquer à Miami, et qu'il ne souffrirait à priori que d'une simple grippe classique de type A.

Par mesure de précaution, les autorités des deux pays concernés ont néanmoins préféré refuser la descente des passagers de ce navire. "Afin de garantir la protection, la santé et la sécurité des habitants, les autorités refusent au bateau de croisière de s'arrêter sur Grand Cayman, comme cela était prévu initialement", a expliqué le gouvernement des Îles Caïmans, selon des propos rapportés dans le communiqué de MSC.

Le Meraviglia poursuit sa route vers le Mexique et Cozumel dans l'espoir de pouvoir cette fois accoster dans le pays d'Amérique centrale. Selon le communiqué qui circule sur les réseaux sociaux, la compagnie a offert 200$ de crédit à consommer à bord aux passagers en guise de dédommagement, ainsi que le remboursement des excursions prévues sur les îles où le bateau a été refusé.

 

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.