Covid-19 en Guyane : hôpital de campagne, réservistes et reconfinement à l'étude

Par 22/06/2020 - 06:08
01/01/2020 - 00:00

Alors que l'épidémie de covid-19 ne faiblit pas en Guyane, Matignon a annoncé une série de mesures visant à juguler la progression de la maladie.

    Covid-19 en Guyane : hôpital de campagne, réservistes et reconfinement à l'étude

Le nouveau coronavirus continue à circuler fortement en Guyane. Dimanche, ce sont 278 cas qui ont été diagnostiqués.

Depuis le 15 juin dernier, le territoire français d'Amérique du sud est passé en phase 3 de l'épidémie. Le report du second tour des élections municipales à d'ores et déjà été annoncé par le gouvernement et l'état d'urgence sanitaire pourrait être prolongé par le parlement.

À cette première série de mesures, Matignon en a annoncé plusieurs autres ce dimanche. Dès lundi 22 juin, 17 soignants de la réserve sanitaire nationale supplémentaires arrivent en Guyane pour conforter les équipes actuelles de réanimation dans les centres hospitaliers.

Dès cette semaine, une unité de l’hôpital de campagne de la sécurité civile de 20 lits de médecine générale sera déployée en Guyane pour accueillir des patients non COVID et permettre ainsi de dégager des capacités hospitalières supplémentaires pour les patients COVID.

Il sera dans les bagages d'Annick Girardin, ministre de l'Outre-mer, qui se rend dès demain en Guyane (mardi 23 juin 2020).

La stratégie d’évacuation sanitaire, en priorité vers les Antilles et pouvant être étendue vers l’Hexagone en cas de nécessité, sera poursuivie, en particulier avec le concours de l’armée de l’air. Deux patients ont été évacués le 18 juin par un avion CASA de l’armée de l’air. Une nouvelle évacuation sanitaire de deux patients est en cours de réalisation.

Deux directeurs médicaux de crise et un officier de liaison sont en appui des hôpitaux et de l’agence régionale de santé en Guyane depuis le 20 juin, d’autres renforts sont prévus à court terme (sous-préfets, officiers de sécurité civile).

Envisager le reconfinement

Pour réduire le rythme de propagation, grâce notamment au port du masque et aux gestes barrières, le préfet a l'autorisation de prendre des mesures de confinement ciblées, de restriction des déplacements et d’interdiction des activités qui donnent lieu à des contacts trop nombreux. Le couvre-feu pourra être étendu à des zones du territoire.

La stratégie de dépistage, de repérage et de tracing sera poursuivie et adaptée à la nature de la circulation du virus sur chaque zone de Guyane et aux populations à risque (équipes mobiles de dépistage et de repérage…).

Concernant les transports aériens, les passagers au départ de Cayenne vers l’Hexagone seront invités à intégrer le protocole des cas contacts afin de pouvoir réaliser un test à l’arrivée sur le territoire et à être suivis par les services de santé.

Enfin le gouvernement prévient : "si le taux de reproduction demeure dans les jours à venir à un niveau élevé et que les signes d’une accélération de la circulation du virus se maintiennent, l’hypothèse d’un reconfinement de la Guyane devra être réexaminée".

Compte tenu de la prolongation de l’état d’urgence sanitaire en Guyane, le Gouvernement a décidé le maintien des mesures nationales d’aides aux populations et aux entreprises durant cette période.

Tags

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.