Covid-19 : l'administration Trump bloque l'envoi de matériel de protection vers la Caraïbe

Par 16/04/2020 - 07:50
01/01/2020 - 00:00

L'administration Trump s'oppose à l'envoi commercial de masques, de gants et de respirateurs vers les îles de la Caraïbe au départ des Etats-Unis.

    Covid-19 : l'administration Trump bloque l'envoi de matériel de protection vers la Caraïbe

Ces trois dernières semaines, trois pays de la Caraïbe - les Bahamas, les Îles Caïmans, Barbade - ont vu leurs conteneurs de masques, gants ou même respirateurs retourner vers les Etats-Unis sans avoir pu être débarqués.

Les douanes américaines et la FEMA, l'agence en charge des situations d'urgences, se sont opposées à l'export et au débarquement de ces fournitures rapporte le Miami Herald.

Les services douaniers ont même contraint un transporteur à ramener sa cargaison des Bahamas vers les Etats-Unis car elle devait être inspectée. L'administration américaine a pour ordre d'empêcher que les industriels américains qui produisent des protections personnelles contre le coronavirus ne les détournent pour un usage commercial.

En réalité, l'administration américaine agit sous le coup du Défense Product Act. Un décret signé le 3 avril dernier par Donald Trump après que le président s'en est pris à l'industriel 3M sur Twitter. Le locataire de la Maison Blanche accusait l'entreprise de favoriser l'export de sa production de masque plutôt que de les vendre aux Etats-Unis. Le décret en question permet aux services américains de s'opposer l'export de certains produits nécessaires à la lutte contre le covid-19.

3M a d'ailleurs expliqué que l'administration Trump lui avait demandé d'arrêter d'exporter ses masques chirurgicaux et FPP2 vers les Caraïbes et l'Amérique Latine.

Une situation que les dirigeants caribéens tentent de gérer avec diplomatie les relations avec le voisin américain compte tenu de l'urgence à laquelle ils doivent faire face. Ainsi, les Îles Caïmans ont sollicité le Grande Bretagne et la Jamaïque pour autoriser la livraison de 8 respirateurs et de 50 000 masques en provenance de Miami.

Les Bahamas qui se remettent à peine du passage de l'ouragan Dorian en août 2019 ont sollicité l'ambassadeur américain de leur territoire. Pourtant, en fin de semaine dernière, la cargaison d'équipement n'avait toujours pas été livrée.

Interrogé sur cette situation lors d'un point presse à la Maison Blanche, Donald Trump a joué la surprise. Le président américain a ensuite assuré que le blocage des cargaisons à l'export était en lien avec des opérations anti-drogue pour empêcher l'arrivée de stupéfiants sur le territoire américain (sic).

Les ministres de la Santé de la Caraïbe qui s'attendent à un pic épidémique dans les semaines à venir ont désormais la lourde charge de rassurer leurs concitoyens. Des commandes ont été passées en Chine et en Corée du Sud. En attendant, ces petites nations font jouer la solidarité. Les Îles Caïmans ont par exemple vendu des lots de kits à prix coûtant aux Bermudes et à Barbade.

Depuis le début de l'épidémie plus de 6000 cas de covid-19 et 316 décès ont été répertoriés dans la Caraïbe.

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.