Covid-19 : le gouvernement renforce les moyens de lutte à la Réunion.

Par 19/02/2021 - 18:15
01/01/2020 - 00:00

Face à la montée des cas de variants sud-africains sur l'île de la Réunion, le gouvernement a annoncé l'augmentation des capacités hospitalière, l'élargissement du couvre-feu, et l'envoie de renforts nationaux.

    Covid-19 : le gouvernement renforce les moyens de lutte à la Réunion.

Augmentation des capacités hospitalières et renforts nationaux, accélération de la campagne de vaccination, extension des mesures de couvre-feu et contrôle renforcé des motifs impérieux pour voyager, ont été annoncés dans un communiqué commun par le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu et le ministre de la Santé Olivier Véran, à la suite d'un conseil de défense et de sécurité nationale.


Une décision qui fait suite au bond du virus de la covid-19 et de son variant sud-africain, que connaît depuis quelques semaines le territoire. Lors de son dernier bulletin, l'ARS de la Réunion a confirmé cette hausse du nombre de cas, avec 661 personnes contaminées entre le 10 et le 17 février. Parmi ces nouveaux patients, on comptabilise 65 cas de variants de la Covid-19 dont cinquante-six de souche sud-africaine, huit britannique et un brésilien. Du jamais vue sur l'île.


"Le 17 janvier dernier, les premiers cas de contamination par le variant 501.V2 de la Covid-19, apparu en Afrique du Sud, ont été détectés à La Réunion. Depuis, des cas (...) sont identifiés régulièrement, ce qui témoigne d'une circulation avérée sur le territoire", explique le communiqué.
Par ailleurs, "les structures hospitalières de La Réunion accueillent aujourd'hui de nombreux patients mahorais en évacuation sanitaire", ajoute le texte.


Plusieurs unités d'hospitalisation conventionnelle, dans le secteur privé comme public, peuvent être transformées en lits de médecine Covid, "si la situation sanitaire le nécessite", assurent les deux ministres.


Pour accompagner cette montée en puissance, "un médecin anesthésiste réanimateur, quatre médecins généralistes, 18 infirmiers spécialisés en réanimation, 14 infirmiers de soins généraux et 13 aides-soignants seront projetés par la réserve sanitaire dès vendredi", ainsi que "5 médecins et 5 infirmiers" pour les évacuations sanitaires entre les deux îles, selon le communiqué.  


Il a aussi été décidé d'accélérer les livraisons de vaccins à La Réunion, afin de vacciner le plus vite possible les personnes à risque: 8.190 doses du vaccin Pfizer/BioNTech seront ainsi livrées dès la semaine du 15 février, puis un minimum de 30.420 doses supplémentaires d'ici à fin mars

.
Le couvre-feu instauré à compter du 12 février sur quatre communes du département a été étendu par la préfecture à trois communes supplémentaires – Sainte-Suzanne, Salazie et l'Etang-Salé - depuis jeudi soir.


Enfin, afin de renforcer le contrôle des motifs impérieux sur les liaisons La Réunion-Mayotte et La Réunion-Hexagone, "une procédure d'examen par les services de l'Etat des justificatifs des motifs impérieux sera mise en place", en amont des vols à Mayotte et à La Réunion, à compter du samedi 27 février.

Tags