Intouchables « Braqueuses » !!!!

Par 18/06/2015 - 23:27 • Mis à jour le 18/06/2015 - 23:27

Les basketteuses françaises restent invaincues mais que ce fut laborieux. Les bleues sont plus que jamais en pôle pour accéder aux quarts de finales. Mais attention au relâchement qui a failli couter la victoire face aux grecques.

    Intouchables « Braqueuses » !!!!
Si les françaises avaient fait forte impression lors du premier tour de l’Euro de Basket. Leur premier match du deuxième tour laisse perplexe. Les bleues ont très laborieusement remporté leur premier match face à la Grèce 51–42. Grâce à ce succès les tricolores restent invaincus dans la compétition et surtout, elles restent en tête de leur poule. Leur avance sur les second accrue car la Biélorussie, elle aussi invaincue jusque là, s’est inclinée face à la république Tchèque (70-73)


Si lors du match face au Monténégro, les bleues et notamment Sandrine Gruda avaient étaient très précises, ce ne fut pas le cas cette fois. Consciente du danger que représente la martiniquaise, ses adversaires défendaient constamment à deux ou trois sur elle. L’absence d’Endy Miyem, la deuxième meilleure marqueuse (11,8 points de moyenne) blessée à un mollet a engendré encore plus de pression pour la joueuse.
Mais les grecques n’ont pas réussi à éteindre complètement cette dernière. C’est d’ailleurs elle qui inscrit le panier français après un passage à vide de 10 minutes durant lequel aucun points n’a été marqués par les « braqueuses ». Elle termine la rencontre avec 12 points et 6 rebonds.


Les helvètes, étaient très inspirées en défense. Beaucoup moins en attaque. La faute à l’absence sur blessure d’Evanthia Maltsi, auteur de performances remarquées ces dernières saisons (MVP de l’Euro 2009).


Les françaises remportent ainsi leur cinquième rencontre de rang à Debrecen. Elles sont idéalement lancées pour le deuxième tour. Un succès laborieux, mais ô combien important qui permet aux bleues vice-championne d’Europe et Olympique d’entrevoir les quarts de finale sereinement.


Xavier Chevalier

À lire également