"Le personnel qui sera déployé à terre sera testé préalablement", assure le commandant du Dixmude

Par 19/04/2020 - 10:41
01/01/2020 - 00:00

Le Dixmude est arrivé ce dimanche matin en Martinique. Son commandant, le capitaine de vaisseau, Nicolas Rossignol a accordé un entretien à Pascale Lavenaire.

    "Le personnel qui sera déployé à terre sera testé préalablement", assure le commandant du Dixmude

Parti le 3 avril de Toulon, le porte hélicoptères Dixmude est arrivé dans le bassin antillais le 17 avril 2020. Une traversée volontairement rallongée pour s'assurer qu'aucun des membres d'équipage n'était porteur du SRAS-CoV-2.

Ces mesures de précautions se poursuivent d'ailleurs lors de ses premières manoeuvres sur zone, dans le cadre de l'opération Résilience.

"Nous avons d'abord fait une quatorzaine en mer. L'ensemble du personne a porté un masque. Ça a modifié notre mode de vie à bord. Il nous a fallu adapter le confinement sur le bateau. Cela a changé notre quotidien. Désormais les déchargements de matériel se font sans contact", explique le capitaine de vaisseau, Nicolas Rossignol.

Ainsi à Saint-Martin, l'équipage a remis aux autorités locales un poste médical avancé qui a été monté près de l'hôpital. Le matériel a été déposé sur un terrain avant que le 33e RIMA ne le prenne en charge.

En Guadeloupe, des masques et des gels hydro-alcooliques ont été débarqués. La Martinique quant à elle reçoit 400 000 masques, du gel hydro-alcoolique et un VSAV commandé par le SDIS. Concernant la Guyane, six conteneurs de matériel ont été transbordés vers le bâtiment de soutien et d'assistance outre-mer Dumont d'Urville qui a pris la direction de l'Amérique du Sud. 

L'équipage composé de 200 hommes et femmes dont 30 ultramarins a également emporté à son bord des détachements de l'armée de terre, de la marine, de la gendarmerie, de la sécurité civile et du service de santé de l'armée

Le deuxième régiment de dragon spécialisé dans la désinfection a également effectué la traversée sur le Dixmude.

"On a essayé d'anticiper le panel de mission qu'on peut effectuer de la mer vers la terre. Ce que je peux dire c'est que l'ensemble du personnel qui sera déployé à terre sera testé préalablement pour assurer la protection de la population et l'équipage", insiste le commandant du Dixmude.

Il précise néanmoins qu'à ce jour aucun membre d'équipage du navire n'a manifesté de symptôme du covid-19.

Si le commandant du Dixmude se place invariablement sous les ordres commandement supérieur de la zone Antilles, il connaît néanmoins notre région.

"J'ai eu la chance de séjourner deux ans en Martinique comme commandant de la Fougueuse et d'y revenir en 2017 avec le Tonnerre en 2017 après Irma", a confié Nicolas Rossignol qui a pris le commandement du Dixmude en juillet 2019.

Ecoutez cet entretien réalisé par Pascale Lavenaire :

 

Tags

Commentaires

Anonyme (not verified)

Bonsoir pouquoi le gouvernement de la Nouvelle Calédonie ne nous lzts pas au courant que cela va s aggraver pourquoi on nous cache ce que l on doit savoir ,c est qu il y est plus de malade (sur nos vieux nos enfants )là je suis

Tue, 21/04/2020 - 05:47 Permalink

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.