Olivier Véran confirme que les Outre-mer ne seront pas oubliés dans le plan de vaccination contre le covid-19

Par 01/12/2020 - 12:53
01/01/2020 - 00:00

Les habitants des territoires d'Outre-mer ne serviront pas de cobayes pour le vaccin contre le covid-19. C'est ce qu'a martelé le ministre de la Santé devant les députés.

    Olivier Véran confirme que les Outre-mer ne seront pas oubliés dans le plan de vaccination contre le covid-19

Ce mardi (1er décembre 2020) à l'Assemblée Nationale, Gabriel Serville, le député de la Guyane, a interrogé l'exécutif sur la vaccination contre le coronavirus Outre-mer. Sur l'antenne de RCI, le ministre Sébastien Lecornu avait indiqué que les territoires seraient "au cœur de la stratégie vaccinale".

Gabriel Serville s'est fait le relais des "inquiétudes" de ceux qui ont "l'impression de servir de cobayes". En effet, un tweet de Sébastien Lecornu, relatant ses propos sur RCI avait attisé la colère, la méfiance mais aussi des théories du complot sur les réseaux sociaux.

Le ministre de la Santé a indiqué que son homologue des Outre-mer avait simplement rappelé que les territoires d'Outre-mer seraient bien pris en compte, rien de plus. "Ce que ça signifiait c'est que l'approvisionnement des territoires ultramarins ne serait pas retardé. Il n'y a qu'une France et la République est partout", a dit Olivier Véran devant les députés.

"Il n'y a pas de cobayes d'un côté, ni de retard de déploiement. Il y aura une politique vaccinale pour l'ensemble des Français. C'est le sens de la stratégie logistique que nous développerons sous l'autorité du Premier ministre dans les prochains jours", a expliqué le ministre de la Santé.

Olivier Véran a néanmoins admis qu'il y avait un problème de confiance envers la vaccination. "C'est enjeu majeur pour la santé de nos concitoyens que de lutter contre la défiance, de rassurer, d'expliquer et de partager avec l'ensemble des Français la stratégie de vaccination", a-t-il conclu. 

Tags

A lire également