Port du masque, rentrée sur base du volontariat : l'Elysée précise le plan de déconfinement

Par 23/04/2020 - 09:20
01/01/2020 - 00:00

Le plan complet de la sortie de confinement devrait être rendu public mardi prochain. Ce jeudi ( 23 avril 2020), Emmanuel Macron a précisé certains aspects de cette stratégie lors d'une visio-conférence avec une vingtaine de maires.

    Port du masque, rentrée sur base du volontariat : l'Elysée précise le plan de déconfinement

Le retour à l'école se fera sans obligation. C'est qu'a annoncé ce jeudi matin un responsable de l'Elysée. Une annonce qui va dans le sens de ce que disait Jean-Michel Blanquer, il y a quelques jours.

Le ministre de l'Education avait déjà précisé quelques axes qui encadrerait la réouverture des écoles à partir du 11 mai prochain.

Cette confirmation élyséenne intervient à l'issue d'un entretien entre Emmanuel Macron et 22 maires de France. Le président de la République en a profité pour préciser quelques éléments du plan de déconfinement. Ainsi, contrairement à une information qui avait circulé en début de journée, la sortie du confinement ne sera pas régionalisée.

Concernant le sujet toujours brûlant du port du masque, le chef de l'Etat a indiqué qu'il serait rendu obligatoire dans les transports, tout comme les mesures de distanciation sociale. En revanche, en dehors des transports, le port du masque sera recommandé mais pas contraint.

Pas de déconfinement sans un bon confinement

Avant le président de la République, plusieurs ministres et hauts fonctionnaires ont pris la parole dans les médias pour continuer l'ébauche de la stratégie de déconfinement.

Jérôme Salomon, directeur de Santé Publique France, a indiqué ce matin qu'«il n'y aura pas de déconfinement si le confinement n'est pas réussi». Interrogé par la mission d'information parlementaire sur la gestion de l'épidémie de coronavirus, le professeur Jérôme Salomon a mis en garde. L'objectif est qu'il y ait «le minimum de malades au 11 mai pour que nous puissions tous reprendre une activité sans exposer nos proches».

Il a précisé que la France était loin de l'immunité collective et qu'il n'était pas question de provoquer une deuxième ou troisième vague épidémique pour y arriver.

De son côté le ministre de l'intérieur, Christophe Castaner, a prévenu que le déconfinement ne signifierait pas pour autant «la liberté d'aller partout». «Nous ne vivrons pas après le déconfinement comme avant. Nous ne nous déplacerons pas sur le territoire comme avant».

«Nous souhaitons que tous les commerces puissent rouvrir de la même façon le 11 mai, sans différenciation, c'est une question d'équité», a affirmé pour sa part ce jeudi matin sur France Info Bruno Le Maire. Le ministre de l'économie a néanmoins indiqué que les bars et les restaurants ne seraient pas concernés par cette date.

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.