Et si France Antilles était sauvé ?

Par • Mis à jour le 17/02/2020 - 21:29

Rebondissement dans le dossier France Antilles, que l'on croyait refermer à tout jamais. Une offre de reprise vient relancer le processus de vente. Le tribunal mixte de commerce de Fort de France doit se prononcer ce mardi sur une poursuite de l'activité des sociétés du groupe, pour permettre d'étudier la viabilité du projet.

    Et si France Antilles était sauvé ?

16 jours après la liquidation prononcée par le tribunal mixte de commerce de Fort de France, c'est devant cette même instance, que sera examinée ce mardi à 14h, la requête formulée par le procureur de la République, Renaud Gaudeul, pour une poursuite d'activité des sociétés de France Antilles. Si elle est accueillie favorablement, cela permettra à l'offre portée, à priori, par Xavier Niel, propriétaire de Free et copropriétaire du quotidien Le Monde, d'être étudiée. 

Pas de quoi crier victoire, ce n'est gagné pour autant, beaucoup de questions restent en suspens.  Quid de l'avenir des salariés ? Combien seraient repris ? Pour quelle activité : papier ? digitale ? les deux ?

Rien de précis pour le moment, si ce n'est que l'administrateur judiciaire va bien rencontrer les représentants du personnel ce mardi matin, pour les informer de la décision du procureur de Fort de France. Ce dernier a donc décidé de tout tenter pour sauver les emplois des 235 salariés du groupe, répartis en Martinique, Guyane et Guadeloupe. 

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.