Aux Etats-Unis les émeutes continuent après la mort de George Floyd

Par 29/05/2020 - 09:14
01/01/2020 - 00:00

Trois jours après la mort de Georges Floyd, un noir américain asphyxié par un policier lors d'une arrestation, les émeutes se multiplient dans la ville de Minneapolis. Une équipe de journalistes de la chaîne de télévision CNN a été arrêté pendant leur direct.

    Aux Etats-Unis les émeutes continuent après la mort de George Floyd
Le journaliste de CNN, interpelé lors de son direct © CNN

Aux États-Unis, voilà trois jours que la ville de Minneapolis est le théâtre de violences, après la mort de George Floyd. Lundi 25 mai, en pleine rue, la police a interpellé cet homme Noir de 46 ans. Les agents le soupçonnaient de vouloir écouler un faux billet de 20 dollars. Maintenu au sol sous le genou d’un policier, il a eu du mal à respirer et est décédé asphyxié. Filmé par une passante, on y voit l'homme à terre, supplier l'agent de relâcher la pression : « I can't breathe » soit « je ne peux pas respirer ». Une vidéo qui a fait le tour des réseaux sociaux, et qui a provoqué la rage de milliers d'américains.

 

Depuis, les révoltes et manifestations se multiplient, jusqu'à la nuit dernière, où un commissariat a été incendié à Minneapolis, ville où le drame s'est déroulé. La police avait déjà évacué les lieux lorsque les manifestants ont forcé les barrières de protection, brisé les vitres et mis le feu. D'autres lieux, tels que des restaurants, ont également été incendiés.

Face à ces événements, les tensions entre policiers et civiles sont extrêmement fortes. Une équipe de tournage de la chaîne CNN a même été interpellée, alors qu'elle était en direct à la télévision ce matin. Mercredi, un homme a également été tué par balle, en marge des manifestations.


 
Le président américain, Donald TRUMP a dénoncé les actions de « voyous », qui « déshonorent la mémoire de George Floyd ». De son coté,  Tim WALZ, le gouverneur de l’État du Minnesota a signé un décret qui autorise l'intervention de la garde nationale. Deux cents policiers de l’État, ainsi que des hélicoptères, doivent également être envoyés sur place.  Dans un communiqué, il déclare « La mort de George Floyd doit apporter de la justice et des réformes de fond, pas plus de morts et de destruction ».

De son côté, la famille de la victime appelle au calme, tout en réclamant la peine capitale pour les quatre policiers responsables de la mort de George Floyd. Les fonctionnaires ont pour le moment été licenciés mais une enquête fédérale est en cours.

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.