Comment va Kaï le lamantin ?

Par • Mis à jour le 26/10/2018 - 05:37

Transféré dans l'Hexagone, l'animal est en pleine forme.

    Comment va Kaï le lamantin ?

Le projet de réintroduction ne s'étant pas déroulé comme prévu, la décision avait été prise de trouver un nouveau lieu d'accueil à Kaï, arrivé en août 2016 en Guadeloupe depuis Singapour. Il a donc rejoint le Parc Zoologique de Vincennes et en une dizaine de jours, le lamantin s'est parfaitement adapté à son nouvel environnement. S'il est d'abord resté isolé des trois autres mâles pendant les premières journées, Kaï les a rapidement rejoint dans leur grand bassin.

"On voulait surveiller qu'il se fasse au nouveau climat, qu'il se repose aussi", explique le directeur scientifique du Parc Zoologique de Paris, Alexis Lécu. "Au bout de 48h Kaï était plus actif, il est venu voir les soigneurs, il a commencé à prendre les salades à manger à la main, ou tout seul en surface comme en profondeur. On l'entendait aussi beaucoup discuter avec ses petits camarades donc on a ouvert la séparation et ils se sont tout de suite trouvés, touchés et ils sont restés tout de suite ensemble", ajoute-t-il.

Kaï s'est même pris d'affection pour le doyen Tinus, le suivant beaucoup dans le bassin de la serre tropicale où tout un écosystème a été recréé. Et le lamantin ne devrait pas quitter cet environnement de sitôt. "Ça fait beaucoup d'émotion pour un lamantin donc on va lui foutre un peu la paix, il a retrouvé des camarades alors on va le laisser comme ça vraisemblablement un an ou deux", sourit Alexis Lécu en regardant évoluer l'animal, tout comme les nombreux visiteurs massés devant la vitre.

Le Parc zoologique ayant désormais quatre mâles, il faudra pourtant échanger l'un d'eux contre une femelle. "Mais ce ne sera pas lui le premier candidat", assure le directeur scientifique. Probablement Herbert ou Husar, Tinus étant trop âgé.