Graffitis racistes à l'Insep : la réaction jugée malvenue du comité d'organisation des JO de Paris

Par 30/06/2020 - 07:55
01/01/2020 - 00:00

Via son compte twitter, le comité d'organisation des JO 2024 de Paris a tenté de détourner les inscriptions racistes découvertes sur des affiches de l'Insep. Une réponse saugrenue qui ne passe pas auprès des internautes.

    Graffitis racistes à l'Insep : la réaction jugée malvenue du comité d'organisation des JO de Paris

"Supprime". C'est l'ordre intimé par les utilisateurs du réseau social twitter au compte du comité d'organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

 

Les twittos réagissent ainsi à une série d'images diffusées  sur le compte en question.

Il s'agit du détournement des inscriptions racistes découvertes ce week-end sur des affiches de l'Insep. Des inscriptions qui visaient notamment le judoka guadeloupéen, Teddy Riner et le sprinter martiniquais, Dimitri Bascou.

L'un a été traité de singe et l'autre de négro. Une troisième affiche a également été tagué du mot singe.

L'idée du comité d'organisation des JO 2024 était de détourner ces termes en messages positifs. Néanmoins, s'appuyer sur des messages racistes bien visibles en les barrant simplement d'un trait rouge ne les efface pas. Face à la réaction des internautes, les responsables du compte tentent d'expliquer cette réponse.

"Ce n'est pas une campagne mais une réponse aux affiches vandalisées à l'INSEP dimanche. Nous ne pouvions pas rester silencieux", peut on lire ce mardi matin sur le compte twitter.

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.