Les Antilles, destinations plébiscitées pour les vacances de février

Par 15/01/2021 - 13:06 • Mis à jour le 14/01/2021 - 11:46

La Guadeloupe et la Martinique qui comptaient déjà parmi les destinations de vacances préférées des Français en 2020, semblent conserver leur place dans le classement 2021.En pleine crise sanitaire, les voyageurs préfèrent jouer la carte de la sécurité en séjournant dans les DOM-TOM plutôt qu’à l’étranger.

    Les Antilles, destinations plébiscitées pour les vacances de février

En 2020, la crise sanitaire de la covid-19 a mis un frein aux envies d’ailleurs de nombreux voyageurs. Pourtant, certains se sont laissé tenter et ont choisi leur destination en fonction des mesures sanitaires en vigueur dans les territoires. Le Portugal avec les villes de Lisbonne et Porto, recueille les faveurs des Français, suivi par la Guadeloupe et la Martinique selon le site Liligo.

Une tendance qui semble se poursuivre pour ce début d’année 2021. Privés de vacances au ski cet hiver, la population hexagonale se tourne vers d’autres destinations. De nombreux paramètres entrent désormais en compte pour les voyageurs dans le choix du lieu de villégiature.

Ainsi, la crainte de mesures sanitaires trop strictes, de périodes d’isolement longues et d’un potentiel reconfinement font pencher la balance.

Dubaï et les Antilles, destinations préférées des Français 

Sur les sites de réservation de séjour Liligo, Kayak et Expedia, la destination qui recense le plus de demandes actuellement pour les vacances de février est Dubaï selon le Figaro. A un peu plus de 6h de vol, l’émirat est considéré comme peu contraignant sur le plan sanitaire.

En effet, pour atterrir à Dubaï il faut présenter un test PCR négatif effectué dans les 96h précédant le départ.

Dans ce classement, viennent ensuite, la Guadeloupe et la Martinique. Les deux territoires ultramarins offrent aux Français de l’hexagone, la garantie de vacances dépaysantes tout en demeurant dans le cadre rassurant des frontières nationales.

Par ailleurs, si une quarantaine est imposée aux touristes à leur arrivée dans la majeure partie des pays étrangers, aux Antilles, seule la présentation d’un test PCR ou antigénique négatif réalisé dans les 72h avant le vol, est nécessaire pour poser le pied sur le territoire.

Un regain d'activité 

L’arrivée des touristes depuis plusieurs semaines est vue d’un mauvais œil par bon nombre d’Antillais qui craignent une nouvelle flambée du nombre de cas de contamination à la covid-19 sur les territoires. Mais sur le plan économique, la reprise du tourisme après une année 2020 marquée par la fermeture des frontières internationales, insuffle surtout un regain d’activité et une manne financière pour des entreprises très éprouvées tous secteurs confondus.

Tags