Netflix : le prix des abonnements pourrait encore augmenter

Par 09/10/2020 - 12:07
01/01/2020 - 00:00

Netflix pourrait bien à nouveau augmenter ses prix. Selon les analystes financiers, le géant du VOD envisagerait une hausse du tarif de ses abonnements d'ici la fin de l'année.

    Netflix : le prix des abonnements pourrait encore augmenter

C'est une mauvaise nouvelle pour les internautes : Netflix pourrait bien augmenter les tarifs de ses abonnements d'ici la fin de l'année. Un analyste financier de chez Jefferies dit en effet noter un changement dans le discours des dirigeants de la plateforme de VOD depuis quelques mois.

Alors que la plateforme démentaient formellement toute augmentation au premier trimestre, les experts de la banque d'investissement américaine notent qu'au deuxième trimestre le langage a changé et laisserait envisager une hausse potentielle à court ou moyen terme.

Un à deux euros de plus qui permettraient à la plateforme de streaming de générer entre 500 millions et 1 milliard de dollars en 2021. Un retour sur investissement pour Netflix qui a déboursé en 2019 près de 15 milliards de dollars soit près de 13 milliards d'euros dans des séries et des films pour séduire les abonnés et tenir face à la concurrence des nouvelles plateformes de vidéos à la demande.

Ce ne serait pas la première hausse des prix pour Netflix. La dernière augmentation en France date de l'été 2019. Le géant de la VOD augmente régulièrement les prix de ses abonnements. A chaque fois, ces augmentations suscitent de nombreuses réactions chez les internautes sans toutefois provoquer de réel impact sur Netflix.

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.