Twitter : des Antillais créent #Reta, une libre antenne classée n°1 sur le réseau social

Par Jeremy Losio 29/04/2021 - 08:06
01/01/2020 - 00:00
Paris

Sur Twitter, des jeunes Guadeloupéens ont conçu une forme de webradio baptisée #Reta, qui réunit des centaines d’auditeurs chaque jour. Le concept a été créé grâce à une nouvelle fonctionnalité du réseau social, qui permet de lancer des conférences avec un nombre illimité de participants.

    Twitter : des Antillais créent #Reta, une libre antenne classée n°1 sur le réseau social
Timka, Prince et Gucci sont les fondateurs de #Reta

Chaque jour, ils sont des centaines à se réunir pour échanger, rigoler, débattre. Voici en somme, ce à quoi sert #Reta, une libre antenne virtuelle. À l’origine du concept : Timka, utilisateur guadeloupéen de Twitter, souhaitait simplement créer un espace pour dialoguer oralement avec plusieurs personnes sur la plateforme.

Il a donc décidé d’essayer la nouvelle fonctionnalité de Twitter nommée “Spaces“ : un espace qui permet de réunir un nombre illimité d’utilisateurs en simultané. Constatant l’engouement suscité par son idée, Timka s’entoure ensuite de ses amis surnommés Prince et Gucci, afin d’élaborer un concept. Au fil des jours, de plus en plus de personnes se mettent à interagir sur la plateforme, et de fil en aiguille, #Reta se transforme peu à peu en une libre antenne participative.

« Reta c’est un espace où tout le monde peut intervenir, donner son avis. On parle de tout et de rien, de sujets sérieux et de sujets légers. Il arrive que l’on fasse intervenir des professionnels pour apporter une expertise dans un débat. Et tout cela pour le peuple et par le peuple », explique Prince.

 

N°1 mondial des Spaces

 

Créée il y a trois semaines, la webradio ouverte quasiment 24 heures sur 24, a rapidement séduit. Notamment une communauté antillaise très présente sur Twitter. Un pic à plus de 1300 participants a même été atteint. Et des artistes n’hésitent pas à participer, comme l’indique Gucci : « Maintenant on se retrouve avec des artistes tels que Drexi ou Arendi. On a même attiré le champion du monde de cyclisme Grégory Baugé ! C’est vraiment incroyable ».

Toutes ces personnes qui interagissent régulièrement sur Reta, ont fait de la libre antenne le Space numéro 1 sur Twitter. Autrement dit, celui qui réunit le plus d’auditeurs en moyenne. C’est en tout cas ce qu’avait annoncé une ingénieure qui travaille au sein du réseau social à l'oiseau bleu, venue interagir en direct à l’antenne : « Elle a rejoint le Space en direct avec nous, et elle s'est présentée. Nous étions tous vraiment très surpris. Selon elle, notre utilisation de l’outil est très ingénieuse. Elle a également révélé qu’en terme de chiffres, nous étions les premiers au classement mondial des Spaces », assure Prince.

Ce succès peut s’expliquer par l’organisation des 3 hôtes du projet. Ensemble, et avec d’autres intervenants réguliers ils assurent le bon déroulement des débats, faisant intervenir à tour de rôle ceux qui souhaitent s’exprimer. Ils agissent comme des modérateurs, et peuvent notamment exclure ceux qui ne respectent pas les règles de base. Elles consistent à s’exprimer respectueusement, et à demander la parole avant de la prendre. 

 

Les précisions de Jeremy Losio : 

 

 

Tags

A lire également