Une prime exceptionnelle pour les policiers qui se sont engagés lors des émeutes de novembre 2021

Par 17/08/2022 - 13:11 • Mis à jour le 17/08/2022 - 12:03

Les policiers antillais vont recevoir une prime exceptionnelle suite aux émeutes urbaines de la fin d'année en Guadeloupe et en Martinique. Une initiative de l'UNSA Police afin de récompenser leur travail lors des évènements de novembre dernier.

    Une prime exceptionnelle pour les policiers qui se sont engagés lors des émeutes de novembre 2021
Photo d'illustration

"Un début de reconnaissance"

Suite aux émeutes de novembre 2021, l'UNSA Police avait saisi le Ministre de l'intérieur pour récompenser l'engagement des policiers déployés sur place. 

Pour rappel, cette période a été marquée par des heurts entre jeunes délinquants et force de l’ordre, des barrages routiers et des débordements divers notamment des pillages de magasins.

Le montant de la prime n'a pas encore été communiqué mais ça devrait varier entre 300 et 500 euros, selon le grade du policier et son implication lors des émeutes. On ignore pour le moment le nombre de bénéficiaires. 

Pour Nicolas Letumelin, secrétaire régional UNSA Police, c'est une bonne nouvelle :

Une prime, ça fait toujours plaisir. C'est un signe de reconnaissance. Ce type de prime existe depuis des dizaines d'années permettant de récompenser les policiers qui se sont particulièrement engagés dans des événements tels que ceux qu'on a pu connaître en fin d'année dernière.

UNSA Police communiqué.jpg
@http://police.unsa.org/

Une action qui n'apporte "rien de nouveau" 

Le syndicat Alliance police considère pourtant cette prime comme un "cache-misère" pour calmer les esprits. Selon eux, une vraie reconnaissance de leur travail aurait été l’attribution de moyens humains et matériels supplémentaires, comme indiqué dans leur demande.

Thierry Baucelin, secrétaire départemental d’Alliance Police, trouve que cette prime n'a rien d'exceptionnel : 

Cela fait partie des mécanismes administratifs lors de situations particulières comme celle que nous avons connue en novembre 2021. Il y a des systèmes de primes qui sont imposables, mais ça n'implique pas non plus des montants faramineux. C'est de l'ordre de 300/400 €. Il y a aussi des mécanismes de décoration qui vont être mis en place aussi, et qui peuvent accompagner ces primes ou pas, à savoir l'attribution de la médaille de la sécurité intérieure. Donc ça n'a rien de nouveau. Ce n'est pas exceptionnel. Vous avez ce système de primes qui est mis en place soient pour des affaires exceptionnelles qui sont faites d'initiative, où ils peuvent se voir attribuer la prime au rendement.

Pour le syndicat Alliance Police, le combat pour obtenir une vraie reconnaissance est loin d'être terminé. 

 

 

Tags