Chute de l'activité touristique à la Dominique en 2017

Par • Mis à jour le 19/03/2018 - 08:39

L'Office de tourisme de la Dominique fait le point sur la reconstruction de l’ile, 6 mois après le passage de l'ouragan Maria. Si l’activité touristique a été fortement impactée, l’arrivée de grands groupes hôteliers à l’horizon 2019 devraient relancer le secteur

    Chute de l'activité touristique à la Dominique en 2017

L’office de Tourisme de la Dominique qui indique dans un communiqué que la fréquentation touristique a sans surprise diminué en 2017, conséquence direct du passage de l’ouragan Maria en septembre dernier. L’office qui dresse un bilan précis des avancées dans la reconstruction des sites touristiques : 19 des 23 sites naturels de l’ile sont officiellement ouverts et accueillent des visiteurs. Les spots de plongée de l’île sont également accessibles. Concernant l’offre hôtelière, 40% des chambres sont d’ores et déjà disponibles à la réservation et un tiers supplémentaire devrait rouvrir d’ici la fin de l’année. D’ailleurs, on peut suivre l’évolution des ouvertures sur le site crée spécialement l’Office du Tourisme, "Dominicaupdate.com".

Hôtels haut de gamme et tourisme volontaire

L'OT annonce par ailleurs la livraison de projets hôteliers haut de gamme d’envergure en 2019, avec les inaugurations prévues de l’Anichi Resort & Spa porté par le groupe Marriott, du Cabrits Resort Kempinski dans les environs de Portsmouth au Nord, ainsi que du Jungle Bay Resorts & Spa dans le sud de l’île. Pour les voyageurs qui souhaiteraient donner un coup de main à la reconstructions, des forfaits de tourisme volontaire permettent aux visiteurs de s’inscrire auprès d’hôtels ou d’opérateurs locaux pour participer à des opérations de reconstruction et de nettoyage ciblées, tout en découvrant les beautés de la Dominique.