Comment la Centrale thermique du Moule va moins polluer

Par 26/11/2018 - 17:43 • Mis à jour le 26/11/2018 - 17:43

Moins d'émissions de CO2 dans l'air et plus de production électrique, c'est le projet du groupe Albioma présent aux Antilles. La Commission de Régulation de l’Energie a validé un avenant entre EDF et la société Albioma, le 15 novembre dernier. La Centrale Albioma Caraïbe au Moule devrait voir disparaître la production de charbon pour proposer de l'énergie renouvelable. Elle verra sa production augmentée.

    Comment la Centrale thermique du Moule va moins polluer

Ce n'est un secret pour personne, l'énergie fossile doit disparaître de la production électrique. C'est en ce sens que l'avenant liant le groupe Albioma et EDF a été validée par l'autorité de régulation en la matière. Il sonne comme un nouveau départ pour le site du Moule pour la Centrale Albioma Caraïbe. Le nouveau projet verra non seulement augmenter la production d'électricité dans notre archipel, mais en plus, baisser les émissions de CO2 dans l'air.

A terme, le projet permettra de passer de 20% la part d’énergies renouvelables pour la Guadeloupe, à 35%.On se rapproche de l'objectif fixé de 50%, fixé par les autorités. Pour l'heure, le site produit quelques 260 GWh (gigawattheure)  d'électricité par an; soit 15% de la production de l'archipel. Dans le même temps avec ce projet, la centrale réduira ses émissions de CO2. On parle d'une réduction de plus de 265 000 tonnes. La centrale devrait mettre fin au charbon pour un passage passage à la biomasse. Au final, cela représenterait une baisse de l’ordre de 87 % par rapport à son fonctionnement actuel au charbon. Le site du Moule devrait ainsi se calquer sur le type de production du dernier site du groupe en Martinique; avec une production 100% biomasse/ bagasse, avec une puissance de 40 Méga Watts.