Haïti : manque de moyens, le coronavirus fait craindre le pire

Par 27/03/2020 - 13:41
01/01/2020 - 00:00

Si on s’arrête au chiffre 8, ça peut paraitre peu. Mais pour Haïti, l’un des pays les plus pauvres de la planète, un des plus densément peuplés également et dont le système de santé est en chute libre depuis des années, c’est déjà beaucoup trop.

    Haïti : manque de moyens, le coronavirus fait craindre le pire

Ces malades éparpillés sur le territoire, on le sait, en annoncent d’autres et pourraient rapidement plonger les onze millions d’habitants dans une nouvelle catastrophe sanitaire. Le premier cas, un artiste haïtien âgé de 32 ans qui revenait de Paris a été signalée par les autorités le 19 mars dernier à Port-au-Prince. Dans la foulée un 2ème est signalé dans le département de l’Artibonite, un directeur d’orphelinat d’origine belge âgé de 63 ans. Lui aussi de retour d’un voyage en Europe. Deux cas qui ont alerté le président, Jovenel Moïse, qui a décrété l’état d’urgence sanitaire en demandant à la population de rester chez elle et de limiter ses déplacements au strict nécessaire.

Il est demandé aux haïtiens de respecter un couvre-feu de 20 heures à 5 heures du matin pendant un mois, e ne pas se rassembler à plus de dix personnes, le chef de l’Etat a pris la décision de de fermer écoles, universités, ports et aéroports, lieux de culte et usines. Tout ça pour contenir la propagation de la pandémie.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.