"La Combattante" troisième navire de guerre aux Antilles

Par • Mis à jour le 07/02/2020 - 16:34

Comme indiqué sur le site spécialisé "Mer et Marine", un troisième patrouilleurs de la Marine nationale, « La Combattante » a débuté son service aux Antilles le 23 janvier dernier. Basée à Fort-de-France, ce navire de guerre permet de renforcer les moyens navals français positionnés aux Antilles, en particulier dans la lutte contre les trafics illicites et les opérations de secours en cas de catastrophe naturelle. Sa construction avait d’ailleurs été décidée en 2017 suite au passage de l’ouragan Irma, et les faibles moyens militaires disponibles dans la région.

    "La Combattante" troisième navire de guerre aux Antilles

La situation a depuis évolué, avec non seulement l’arrivée de « La Confiance », mais aussi d’un nouveau bâtiment de soutien et d’assistance outre-mer, le « Dumont d’Urville », qui a rallié les Antilles l’an dernier. Ces moyens s’ajoutent aux frégates de surveillance « Ventôse » et « Germinal » déjà stationnées et renouvelables en 2030. D’ici là, les capacités amphibies des Forces Armées aux Antilles, réduites suite au désarmement d’un bâtiment de transport léger en 2017, son successeur éponyme n’ayant pas la capacité de s’échouer sur une plage, seront renforcées dans les toutes prochaines années avec la livraison de l’un des 14 futurs engins de débarquement amphibie standards à la fin de cette année.

Sur mer et dans les airs

Quant aux moyens de l’aéronautique navale présents sur place, sont disponibles un Panther et un détachement Alouette III embarqués sur les frégates, le second allant être remplacé par une machine plus moderne suite à la location de Dauphin N3 en attendant l’arrivée des futurs Guépard à partir de 2028. On notera enfin que des avions de surveillance maritime Falcon 50 basés en métropole évoluent régulièrement dans la zone Antilles-Guyane.    

Construit à Saint-Malo          

Livrée en octobre, « La Combattante » a été réalisée par Socarenam, la coque ayant été construite à Saint-Malo avant d’être armée à Boulogne-sur-Mer puis avait mis le cap sur les Antilles fin juillet. Etant arrivée le 7 août en Martinique, ce nouveau navire de guerre a ensuite réalisé son déploiement de longue durée, préalable à son admission au service actif.

 

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.