Un mois après la tempête Erika la Dominique fait encore le bilan

Par • Mis à jour le 08/10/2015 - 22:27

Le nom de la tempête Erika résonne encore très fort un mois après son passage.

    Un mois après la tempête Erika la Dominique fait encore le bilan
Quelques semaines après le passage de la tempête Erika, la vie a repris son cours sur île anglophone. Mais, les traces de son passage sont encore bien visibles. L’activité économique peine à reprendre.

Sur les ondes de RCI Guadeloupe, ce jeudi, M. Ian Douglas, le ministre du Commerce et de l'Energie de la Dominique, a expliqué que cette situation pourrait créer du chômage : "Les petites et moyens entreprises ont beaucoup souffert, beaucoup de gens ont perdu leur emploi. Il s’agira de les aider".

Un autre défi devra être relevé par île. Il faudra coûte que coûte relancer l’agriculture."On a eu des dégâts considérables et la production a reçu un coup de massue. Soulignons que la Dominique dépend en grande partie de l’agriculture", a ajouté M. Ian Douglas.

En Dominique, l’heure est toujours au bilan. Avec les inondations, certains villages ont complètement disparus et un nombre important de personnes sont toujours portés disparus. Il reste peu de chance de les retrouver.