Halloween : une fête religieuse devenue commerciale

Par 31/10/2020 - 09:14
01/01/2020 - 00:00

Au-delà des célébrations religieuses du week-end de la Toussaint, ce 31 octobre marque la fête d'Halloween. Déguisements, citrouilles, bonbons, sorts... D'où vient cette tradition de la soirée de la peur ? RCI s'est plongé dans les origines d'une fête ancienne, devenue très commerciale.

    Halloween : une fête religieuse devenue commerciale

Penchons nous d'abord sur le nom qui est en fait une contraction en Anglais classique de All Hallows Even, comprenez la veille de tous les saints, soit le jour qui précède la Toussaint.

Pour ce qui est de la célébration en elle-même, même si l'on retrouve des traces de journée similaires dans certaines régions de France, Suisse ou Belgique, Halloween découlerait principalement d'une fête celte Samain, célébrée autour du 1er novembre pour l'arrivée de l'automne et qui constituait une sorte de Nouvel an. À l'occasion de cette journée, des événements magiques et mystiques pouvait alors survenir.

Intérêt commercial

Du monde celte, cette célébration a traversé l'Atlantique jusqu'aux États-Unis avec notamment les fameuses Jack O'Lantern, ces citrouilles illuminées importées avec l'immigration irlandaise. C'est au pays de l'Oncle Sam, temple de la consommation, qu'est progressivement née cette tradition du déguisement et des bonbons, même si le porte-à-porte était déjà pratiqué en Irlande ou encore en Écosse, pour des gâteaux en échange de prières. L'intérêt commercial de ce 31 octobre a progressivement pris le pas sur les habitudes religieuses.

L’expansion mondiale de la pratique a ensuite été largement soutenue par les productions cinématographiques et les séries américaines, mettant en avant le « trick or treat », un bonbon ou un sort. Friends, How I Met your mother et autres sagas télévisuelles, mais aussi sur grand écran Hocus Pocus, L'Etrange Noël de M. Jack ou les films d'horreur Halloween, ont propulsé la popularité de cette soirée déguisée.

Malgré tout, en dehors des États-Unis, l’événement connaît un certain essoufflement ces dernières années, en raison souvent de cet aspect commercial décrié. Certains lui préférant même les maquillages envoûtant du Dia de muertos mexicain pour leurs soirées du 31 octobre. 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.