La Région Région Guadeloupe et Canal + Antilles s’engagent pour soutenir la production audiovisuelle locale.

Par • Mis à jour le 11/07/2017 - 17:08

Un protocole d’accord pour le soutien à la production audiovisuelle en Guadeloupe a été signée ce mardi 11 juillet 2017 entre la Région Guadeloupe et Canal + Antilles.

    La Région Région Guadeloupe et Canal + Antilles s’engagent pour soutenir la production audiovisuelle locale.

Révéler les réalisateurs guadeloupéens de demain, c’est la volonté affichée par le Conseil Régional.

Un protocole d’accord pour le soutien à la production audiovisuelle en Guadeloupe a été signé ce mardi 11 juillet 2017 entre la Région Guadeloupe et Canal + Antilles au Mémorial Acte.

Le président de Région a donc officialisé la création d’un fond de soutien dédié à la production audiovisuelle en Guadeloupe d’un montant total de 200 000 euros, financé à part égale par la Région Guadeloupe et Canal+ Antilles. Une enveloppe qui devrait augmenter d’ici à 2018.

L’accompagnement des acteurs de l’industrie audiovisuelle et du cinéma est en effet, l’un des sept axes de la politique culturelle voulue par l’exécutif régional.

Deux dispositif d’aide ont ainsi été mis en place :Un fond de coopération cinématographique et audiovisuel dans le cadre de la convention ETAT /CNC/REGION et un fonds régional d’aide aux œuvres audiovisuelles et cinématographiques.

En 2016, la Région a soutenu les productions audiovisuelles à hauteur de 6,5 millions d’euros, notamment à travers les subventions accordées à des œuvres cinématographiques telles que Le Gang des Antillais, le Rêve français et Aventure ou à des productions étrangères sur le territoire guadeloupéen tel que le long métrage Minuscule 2 ou la série Death To Paradise.

Un partenariat logique pour la directrice générale de Canal + Antilles, Aline Alix, le groupe ayant accentué au fil des années, son engagement dans le monde de l’image, soutenant les principaux festivals de cinéma des Antilles et proposant aux lauréats de ces concours, une aide à la production pour les inciter à poursuivre leur passion.

Canal + Antilles qui, en outre, offre à ces créateurs, une visibilité sur leurs antennes, tant en matière de courts métrage que de documentaires à l’instar de « Aventure, retour au pays natal », « Féfé Limbé » ou « Jean Marc Mormeck : du ring au ministère ».

L’objectif affiché de ce partenariat entre la Région Guadeloupe et Canal + Antilles, est de financer les courts métrages et les documentaires produits sur le plan local, à hauteur de 40 000 ou 60 000 euros selon le projet. Un appel à projet va donc être lancé auprès des sociétés de production en Guadeloupe.

Un comité de sélection devrait se réunir fin septembre pour sélectionner les premiers projets.