La culture zouk au cœur des Journées des Arts et de la Culture dans l’Enseignement Supérieur

Par • Mis à jour le 11/04/2016 - 17:56

Comprendre la culture zouk ou simplement la célébrer, c'est l'objectif des Journées des Arts et de la Culture dans l’Enseignement Supérieur. Le pôle Guadeloupe de l'Université des Antilles participe pour la deuxième fois à ces journées. Cette année, Pierre-Edouard Décimus, l'un des créateurs du zouk sera mis à l'honneur.

    La culture zouk au cœur des Journées des Arts et de la Culture dans l’Enseignement Supérieur
Musiques populaires et transmissions ! Il en sera question ce lundi 11 avril 2016 et durant toute la semaine à l’occasion des Journées des Arts et de la Culture dans l’Enseignement Supérieur (JACES).

Au cours de cette manifestation, une personnalité sera mis en avant afin de mieux analyser la culture zouk. Il s'agit de Pierre-Edouard Décimus, un des membres fondateurs du groupe Kassav'.

Le choix du musicien n'est pas fortuit. Pour Thierry Césaire, vice-président délégué aux affaires culturelles du Pôle Guadeloupe, le zouk et le travail de Pierre-Edouard Décimus ont été reconnus dans le monde. Mais en Guadeloupe, le constat est tout autre. Le zouk serait moins "célébré" qu'ailleurs.

"Il s'agit pour nous de savoir pourquoi le zouk n'est pas reconnu de la même façon", a-t-il indiqué sur les ondes de RCI Guadeloupe ce lundi.

Cette année marque la deuxième participation du Pôle Guadeloupe de l'Université des Antilles lors des JACES. Toutes les formes d’art y sont représentées. Elles sont également l’occasion de mettre en avant les propositions des étudiants.

Les Journées des Arts et de la Culture dans l’Enseignement Supérieur ont été créées à l’issue d’une convention entre le ministère de l’Education nationale, l’Enseignement supérieur de la Recherche et le ministère de la Culture et de la Communication.