Changer d'île

Nouveau statut pour le MACTe

Par David Camatchy / RCI.FM / 21/01/2019 - 18:18

Le Mémorial ACTe changera de statut juridique d'ici le 31 mars 2019. Il deviendra un Etablissement Publique de Coopération Culturelle ou EPCC. L'objectif du Conseil Régional est de faire de la structure "un levier de développement culturel, économique et touristique", ici et dans le monde.

Le Mémorial ACTe entre dans "une nouvelle dimension" selon Ary Chalus, le Président de la Région Guadeloupe. Il réunissait ses partenaires (Département et Etat notamment) ce matin au MACTe dans un projet initié depuis plusieurs mois. Jusqu'ici, l'organisation et la gestion du site étaient confiées à la SEM Patrimonial de la collectivité. Toutefois, cette organisation a des limites. Aussi, en accord avec les Ministères de la Culture et des Outre-Mer, il a été décidé de la création d'une structure plus adaptée de gouvernance et de gestion, qui jouira également de la personnalité morale. Le cadre juridique retenu est EPCC (Etablissement Publique de Coopération Culturelle), régi par le Code Général des Collectivités Territoriales. L'établissement doit être crée avant le 31 mars 2019, à la demande des collectivités, par arrêté préfectoral.

Quelle organisation ?

L'Etablissement Publique de Coopération Culturelle du Mémorial ACTe sera administré par un Conseil d'Administration. Il sera composé de la Région Guadeloupe, du Conseil Départemental, de la ville de Pointe-à-Pitre, de la Communauté d'Agglomération Cap Excellence et de l'Etat. Plusieurs personnalités qualifiées devraient également y siéger, tout comme l'Université des Antilles et le Grand Port Caraïbe; le personnel sera aussi représenté au sein de ce Conseil d'Administration. Le fonctionnement au quotidien de l'Etablissement sera à la charge d'un directeur. L'une des premières missions du Conseil d'Administration sera de le désigner, via un appel à candidature.

En déficit

Ce lundi matin au Mémorial ACTe, l'aspect financier a notamment été évoqué. C'est un point important, car le site est déficitaire. Ary Chalus, le Président de Région, le reconnaît : le MACTe est "déficitaire de plus de 4 millions" d'euros. L'Etablissement Publique de Coopération Culturelle partirait sur la base d'un financement de plusieurs millions d'euros. On retrouvera la Région Guadeloupe avec plus de 5 millions d'euros, le Conseil Départemental avec 75 000 euros plus son patrimoine culturel constitué notamment du Musée Schoelcher ou encore l'Artchipel, et tous les autres partenaires de cet établissement. Ainsi, le changement de gouvernance  doit impulser une nouvelle dynamique. Elle doit permettre au Mémorial ACTe de prendre une nouvelle dimension. D'ailleurs, la volonté de la collectivité régionale est de le faire rayonner dans toute la Caraïbe et plus largement dans le monde : "Ce statut d’EPCC permettra aussi aux Guadeloupéens de s’emparer pleinement de cet outil en assumant sa gouvernance et en contribuant fortement au travail scientifique de l’établissement. La transformation du MACTe en EPCC renforcera son identité Guadeloupéenne tout en lui permettant de remplir sa mission et d’assurer son rayonnement dans le monde."

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.


Météo

Webradios

Suivez-nous sur Facebook !