Une année 2020 au nom d'Henry Sidambarom

Par • Mis à jour le 30/01/2020 - 13:19

L’année Henry Sidambarom a été officiellement lancée mercredi soir, au Centre Guadeloupéen de la Culture indienne de Petit-Canal. Pour la quatrième fois, la Région a décidé de placer les douze prochains mois sous le nom d’une personnalité marquante de l’histoire de notre archipel.

    Une année 2020 au nom d'Henry Sidambarom

Grande figure de la communauté indienne, Henry Sidambarom s'est battu pendant plus de 20 ans pour la reconnaissance de la citoyenneté française des engagés venus d'Inde, maltraités et abusés par les propriétaires des plantations dans nos îles. Une victoire qu'il a finalement obtenu en 1923.

Ce nom marquant de l'histoire de la Guadeloupe est pourtant souvent oublié dans les livres de l'histoire et dans les musées. C'est en partie pour combler ce manque que la Région a décidé de nommer l'année 2020 en son honneur, comme elle le fait depuis 2017 pour des personnalités de notre histoire.

Pour le président de la collectivité, cet hommage est aussi l’occasion de passer un message de fraternité pour 2020.

 

Une reconnaissance accueillie avec fierté, mais qui n'est qu'une première étape pour l’arrière petit-fils d’Henry Sidambarom, Cheddi, professeur de droit à l'université des Antilles.

 

(Image : Facebook)

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.