Aéroport Pôle Caraïbes : le trafic aérien toujours à la peine

Par 16/10/2020 - 12:49
01/01/2020 - 00:00

L'aérien est l'un des secteurs qui pâtit le plus des effets de la crise sanitaire.Ce vendredi, l'Aéroport Guadeloupe Pôle Caraïbes a communiqué les chiffres du trafic pour le mois de septembre 2020.La tendance est toujours à la baisse avec une diminution de 45% par rapport à l'an dernier. Malgré la reprise progressive, les taux de remplissage restent encore très inférieurs à ceux observés les années précédentes et le trafic en reste durement affecté.

    Aéroport Pôle Caraïbes  : le trafic aérien toujours à la peine
Photo d'illustration

L'aérien est toujours à la peine. Malgré la reprise progressive du trafic transatlantique et régional ces derniers mois, les effets de la crise se font toujours ressentir. L'aéroport enregistrait déjà une baisse de 44 % en juillet et en août. La tendance semble donc se poursuivre. Les taux de remplissage restent encore très inférieurs à ceux observés les années précédentes. Vers l'hexagone, le trafic est en recul de 40% au mois de septembre avec 47 000 passagers en 2020 contre 78 000 l’an passé. Les compagnies aériennes ont maintenu des vols quotidiens mais à bord de ces avions, les passagers, confrontés à l'exigence des tests PCR dans les 72h avant le vol, sont bien moins nombreux que l'an dernier.

Ainsi, comparativement à septembre 2019, on note une diminution de 13 points du coefficient de remplissage moyen, qui se situe à 64% contre 77% l’an passé. Selon l'aéroport,cette diminution génère, à elle seule, une baisse de près de 22 000 passagers, soit environ 2/3 de la baisse enregistrée sur ce réseau.

Le réseau régional affecté par les restrictions 

Le réseau régional subit lui aussi les conséquences de la crise. Les restrictions de voyage instaurées entre les différentes îles ont fait baisser le trafic. Il est à seulement 56% de son niveau de septembre 2019. Vers les Îles du Nord, cette diminution est de 32%. Un recul qui atteint les 50% vers la Martinique et la Guyane.

L'Amérique du Nord et la Caraïbe au point mort

Le tableau est très sombre pour le trafic vers l'Amérique du Nord et la Caraïbe qui reste au point mort. La régression est de l'ordre de 74% pour l'Amérique du Nord et de et 62% pour la Caraïbe. Il n y a toujours aucune liaison avec les Etats-Unis sauf quelques rares exceptions par le biais d'autres îles de la Caraïbe. La reprise des vols vers le Canada en juillet et en août n'a pas permis le maintien de la ligne vers Montréal qui a été suspendue en septembre et octobre, face aux mesures de quarantaine imposées par le pays à l’arrivée et la faiblesse du trafic.

L'ensemble du trafic aérien impacté 

Au cumul des 9 premiers mois de 2020, le trafic total de l’aéroport Guadeloupe Pôle Caraïbes est en baisse de 47% par rapport à la même période en 2019. Pour rappel, la baisse cumulée du trafic à fin février était de 1,7%.

Les prévisions sont également très sombres pour la fin de l'année : au 31 décembre 2020, l'aéroport envisage une baisse de 50% du trafic sur l’ensemble de l’année soit un total de 1,2 millions de passagers accueillis, contre 2,5 millions l’année dernière.

Un petit regain pour le fret 

Le trafic fret est également affecté avec une baisse de volume de 22% sur les 9 premiers mois de 2020. La tendance est plus fortement marquée sur le fret à l’export (-31%), impacté par la diminution des capacités en soute, suite à l’arrêt des vols au 2nd trimestre.

Néanmoins avec le retour des capacités avion long-courrier, depuis le mois de juillet, la tendance s’améliore et l’activité fret, en septembre 2020, dépasse légèrement son niveau de septembre 2019, avec une progression de 2%, imputable à la forte augmentation du transport de fret sanitaire et médical, liée à la crise sanitaire.

Plus de 66 tonnes supplémentaires ont été transportées sur les liaisons transatlantiques en septembre 2020.

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.