Banques : un modèle antillais différent de l'Hexagone

Par 29/01/2021 - 05:30
01/01/2020 - 00:00

L’IEDOM a publié une étude sur le modèle des banques aux Antilles. Le rapport indique les banques de Guadeloupe et de Martinique doivent faire face à un marché local étroit et mature avec une clientèle plus fragile que celle de la France hexagonale. Des spécificités qui les contraignent à s'adapter.

    Banques : un modèle antillais différent de l'Hexagone

Si le cadre juridique est le même que pour les banques de l’hexagone, les problématiques sont bien différentes aux Antilles. Les établissements bancaires ; qu’ils soient des succursales rattachées à une maison-mère ou banques filiales dites de plein exercice ; doivent faire face à un marché local étroit dans lequel un petit nombre d’acteurs exerce un poids prépondérant.

Ainsi, sur un total de 19 établissements, les trois premiers établissements concentrent plus de 38 % des crédits en global sur la Martinique et la Guadeloupe. Un marché jugé également très éclaté avec une multitude d’établissements de taille réduite qui interviennent sur des marchés spécifiques, inférieurs à 3%.

Une clientèle plus fragile que dans l'Hexagone

Le profil de la clientèle constitue une autre spécificité aux Antilles. Elle est considérée comme plus fragile avec un nombre important de personnes au chômage ou bénéficiaires de minima sociaux.

Par ailleurs, le rapport à la banque est différent. La population vieillissante, est ainsi plus attachée à ses agences bancaires que dans l’Hexagone.

S'adapter aux contraintes

Selon l’IEDOM, ces spécificités favorisent des coûts proportionnellement plus lourds qu’au niveau national. Une situation qui pèse sur la profitabilité des banques. D’autant plus que l’institut explique les mesures en faveur du public fragile financièrement avec un plafonnement d’un certain nombre de frais bancaires, limitent mécaniquement la progression des commissions bancaires au même titre que les banques en ligne.

Une nouvelle concurrence et un contexte local qui contraint les banques à s’adapter, en réorganisant leurs réseaux de proximité, en digitalisant leurs services et en diversifiant leurs offres.

Tags