Conflit SBMT-Total : la compagnie pétrolière pourrait se tourner vers une autre société de transport

Par 26/04/2016 - 21:37 • Mis à jour le 26/04/2016 - 21:37

C'est par micro interposé que se déroule le bras de fer entre la société de transport SBMT et la compagnie pétrolière Total. Ce désaccord ne reste pas sans conséquence. Depuis, le vendredi 22 avril 2016, le bouteilles de gaz Total ne sont plus livrées.

    Conflit SBMT-Total : la compagnie pétrolière pourrait se tourner vers une autre société de transport
Depuis le vendredi 22 avril 2016, les bouteilles de gaz de couleurs grise et rouge de la compagnie pétrolière Total ne sont plus livrées.

Une conséquence du conflit opposant la SBMT, la société baie-mahaultienne assurant la livraison de ces dernières et la direction de Total. Ce conflit porte sur les termes du contrat liant les deux sociétés.

Mais, Virginie Mérini, la directrice générale de Total Guadeloupe mesurant son impact sur ses clients pourrait carrément changer de prestataire.

"J'espère que les (clients) comprendront que l'on puisse s'adresser à d'autres pour étudier et regarder tous les transporteurs de gaz en Guadeloupe".

Selon la direction de Total, les discussions avec la SBMT sur ce contrat durent depuis 3 trois ans. Ces négociations sont vraisemblablement importantes pour la compagnie pétrolière.

Elle entend, en autres, s'assurer de la sécurité des camions et du respect des réglementations en vigueur.

" Nous transportons des produits dangereux. Nous souhaitons absolument signer un contrat. Signer un contrat ne signifiait pas changer de prestataire.... Après les dernières contre-propositions (faisaient état) d'augmentations considérables de prix".

Mais, Camille Vaïtillingon, le gérant de la SBMT a rétorqué. Il a souligné, un peu plus tard dans la journée, que c’était un "contrat de fait" qui l’unissait à la compagnie pétrolière depuis des dizaines d’années.