Deux nouveaux greffiers en Guadeloupe pour accélérer les procédures des entreprises

Par • Mis à jour le 11/04/2019 - 10:35

Deux postes de greffier au tribunal de commerce, un à Pointe à Pitre et l’autre à Basse-Terre, sont à pourvoir. Le gouvernement a mis en ligne un appel à candidature pour répondre aux besoins d’offices publics ministériels de greffiers dans les tribunaux mixtes de commerce d’outre-mer.

    Deux nouveaux greffiers en Guadeloupe pour accélérer les procédures des entreprises

Afin de répondre aux besoins d’offices publics ministériels de greffiers dans les tribunaux mixtes de commerce d’outre-mer, le ministère de la justice et le ministère de l'action et des comptes publics ont mis en ligne le 9 avril 2019 un appel à candidatures pour 7 postes de greffier de tribunal de commerce en outre-mer. Cet appel à candidatures concerne les villes de Saint-Pierre et Saint-Denis à La Réunion, Mamoudzou à Mayotte, Fort-de-France et Cayenne et donc Basse-Terre et Pointe-à-Pitre. 

Simplifier la vie des chefs d'entreprises


Les arrêtés annonçant ces créations d’offices de greffier de tribunal de commerce ont été publiés avant-hier dans le Journal officiel de la République française. Les greffiers nommés auront vocation à assurer les missions de tenue des différents registres et les missions juridictionnelles auprès des magistrats du tribunal.
« Notre objectif est de simplifier la vie des chefs d’entreprise dans les territoires d’outre-mer », déclare Annick Girardin, ministre des outre-mer. « Grâce à ces nouveaux offices, ils accéderont plus rapidement à des documents officiels indispensables pour la bonne marche de leurs affaires, tel que l’extrait Kbis. »