Fin de la cotisation chômage : quel impact sur votre fiche de paie ?

Par • Mis à jour le 01/10/2018 - 11:29

Une bonne nouvelle pour les salariés qui pourrait bien voir leur pouvoir d’achat augmenter dès la fin du mois.

    Fin de la cotisation chômage : quel impact sur votre fiche de paie ?

Une bonne nouvelle pour les salariés qui pourrait bien voir leur pouvoir d’achat augmenter dès la fin du mois. Après une première baisse, moins forte, en tout début d'année.

A la fin du mois d’octobre , les salariés vont en effet pouvoir constater pleinement l'impact de la disparition de certaines charges salariales sur leur bulletin de salaire.

Concrètement, grâce à la suppression de la cotisation chômage des salariés, le montant inscrit en bas du bulletin de salaire sera un peu plus élevé qu'en septembre.

Ainsi, fin octobre, un salarié payé au Smic verra ainsi son salaire net augmenter de 15 euros. Un salarié qui gagne 2.000 euros brut par mois bénéficiera de 19 euros supplémentaires en bas de sa fiche de paye.

Enfin un cadre qui gagne 4.000 euros brut aura droit, lui, à 36 euros de salaire net en plus. Ces montants peuvent paraître dérisoires. Ils le paraissent d’autant plus que dans le même temps d’autres taxes comme le carburant ou le tabac sont à la hausse.

Mais selon l'exécutif sur la base d'une rémunération brute, l’allègement des cotisations salariales représente un gain de 260 euros par an environ pour une personne touchant le Smic.

Pour un salarié rémunéré deux fois le Smic, soit un salaire proche de 3.000 euros bruts mensuels, le gain passerait à 526 euros et pour un cadre payé 5.000 euros bruts par mois, la hausse, toujours sur une base annuelle, serait proche de 900 euros.

Les indépendants ne sont pas concernés par la suppression de la cotisation chômage. Néanmoins une majeure partie d’entre eux ont vu leur revenu net augmenter grâce à la baisse de leurs cotisations famille et maladie.

Pour cette frange de la population, le gain supplémentaire devrait être de 277 euros de gain. Toutefois, la fin de la cotisation chômage ne bénéficie pas à tout le monde. Les très hauts revenus seront par exemple perdants. Par ailleurs, les fonctionnaires, eux, ne bénéficient pas d'une baisse de cotisations.

Pour eux, la hausse de la CSG est simplement compensée à l'euro, depuis le mois de janvier.

Enfin, les retraités qui, à l’origine devaient subir la hausse de la CSG sans compensation, devraient en revanche bénéficier d’un geste fiscal.