Guadeloupe-France hexagonale : l'écart des prix en quelques chiffres

Par 15/04/2016 - 18:02 • Mis à jour le 15/04/2016 - 18:02

Les écarts de prix sont toujours trop importants entre la Guadeloupe et l'Hexagone. C'est ce qui ressort de l'étude publiée par l'Insee ce jeudi 14 avril 2016 à Basse-Terre. Décryptage.

     Guadeloupe-France hexagonale : l'écart des prix en quelques chiffres
En 2015, le niveau général des prix en Guadeloupe était donc supérieur de 12,5% à celui de la France hexagonale.

Cette écart est une mesure synthétique de différence de prix entre la Guadeloupe et l'hexagone. Elle prend en compte les différences de mode de consommation des deux territoires.

D'une part, cette indice englobe la différence de niveau des prix, selon les modes de consommation des ménages guadeloupéens. Ainsi, si un ménage guadeloupéen gardait son mode vie en France hexagonale verrait son budget baisser de 7,5%.

D'autre part, l'indice considère la différence de niveau de prix, selon la structure de consommation hexagonale. Un ménage métropolitain devra augmenter son budget de 17% pour conserver ses habitudes de consommation en Guadeloupe.

L'alimentation est le principal contributeur à l'écart de prix entre la Guadeloupe et l'Hexagone. Il s'agit d'un des principaux postes du budget d'un ménage, soit 14,4%.

C'est également pour ce poste que l'écart des prix entre notre département et la France hexagonale est plus marqué. Le niveau des prix de l'alimentaire est 32,9% plus élevé en Guadeloupe qu'en métropole.

En outre, si l'on considère le panier alimentaire guadeloupéen les prix seraient plus faibles de 19,6% en métropole. A l'inverse un ménage métropolitain souhaitant maintenir ses modes de consommation en Guadeloupe augmenterait ses dépenses de 41,9%.