Invasion de Sargasses : un fond d’urgence de 1 million d’euros débloqué

Par 05/05/2015 - 15:18 • Mis à jour le 05/05/2015 - 15:18

Hier matin s’est déroulée une réunion importante à la Préfecture de Guadeloupe au sujet de l’invasion des algues Sargasses sur les côtes de notre archipel.

    Invasion de Sargasses : un fond d’urgence de 1 million d’euros débloqué
L’invitation du préfet de la Guadeloupe lundi matin a réuni tout le gratin politique à la Préfecture. Cette réunion avait pour objectif de trouver des solutions urgentes et des mesures pérennes face à l’invasion des algues Sargasses sur les côtes de notre archipel.

Les agglomérations mobilisées

Trois heures durant, les acteurs publics et privés ont planché sur les actions à mettre en œuvre afin de contrer ce phénomène. Un fond d’urgence d’un million d’euros sera débloqué dans les prochains jours. Cette manne financière va rendre possible l’achat de matériels appropriés mais aussi la création de quelques emplois. Jacques Billant compte sur un effort important des agglomérations en appui des communes. "L’urgence c’est de mobiliser très rapidement les moyens de l’agglomération au profit de chacune des communes". Pour se faire, il compte mettre en place un fond d’urgence pour compléter les moyens des agglomérations en matière de stockage et de ramassage des Sargasses.

Le maintien des dispositifs déjà en place

Victorin Lurel, le Président de la Région Guadeloupe entend poursuivre les actions engagées récemment." Il faut maintenir les dispositif déjà en place pour au moins trois mois encore, le temps que tous les partenaires se mettent d’accord pour un financement durable, une organisation efficace et l’acquisition de matériel". En outre, il en appelle à d’autres apports de l’État notamment en matière de fonctionnement. Une réunion en somme plutôt productive…

Jaelle Borel