Karujet 2016 : Les exposants parlent d'un bilan mitigé

Par • Mis à jour le 21/03/2016 - 16:25

Selon les commerçants le bilan de la Karujet 2016 est mitigé. Pour certains, cette manifestation suscitera vraiment l'intérêt des Guadeloupéens quand ces derniers se seront appropriés cet événement.

    Karujet 2016 : Les exposants parlent d'un bilan mitigé
Pour les exposants présents à la Karujet 2016, le bilan reste mitigé. Didier Gobardhan, le directeur de la société Fun Design, spécialisée dans les jeux gonflables participe à cet événement depuis maintenant 19 ans. Selon lui, la Karujet n’est plus un produit séduisant. A cela, il a avancé plusieurs raisons.

" L'affluence reste moyenne, l'espace de vie et du village est un peu plus restreint cette année, n'offrant pas autant d'activités que d'habitude. "

Mais, le plus gros du problème reste que les Guadeloupéens ne se sont pas appropriés cet événement sportif, assure Didier Gobardhan. Sport élitiste, cette compétition de scooter des mers ne fédérerait pas le grand public.

Les spectateurs viendraient en famille avant tout pour les à-côtés de la manifestation, sans avoir un goût prononcé pour le jet ski. A en croire le chef d'entreprise, ce n'est pas suffisant pour faire de cette compétition un événement incontournable. Néanmoins, il croît tout de même qu'elle saura tôt ou tard conquérir le cœur de la population.

"Il y a une culture qui va se faire dans quelques années qui reflètera peut-être une vraie réalité".

Pourtant pour Eric Pollin, l'organisateur de la Karujet cette édition de l'année 2016 a été un bon cru. Un avis tranchant avec celui de Didier Gobardhan. Mais, il faut dire que l'organisateur a préféré mettre en exergue, sur les ondes de RCI Guadeloupe, l'aspect sportif de la compétition.