La Guadeloupe importe bien plus qu’elle n’exporte

Par • Mis à jour le 08/09/2015 - 18:37

Si l’on se penche sur la balance commerciale de notre région : les importations sont plus importantes que les exportations.

    La Guadeloupe importe bien plus qu’elle n’exporte
À l’image des autres Départements d'Outre-mer, la Guadeloupe se caractérise par la faiblesse de ses exportations et par un recours important aux importations. Le taux de couverture des échanges s’établit à 8,0 % en 2014. Un léger mieux comparativement à 2004 où il s’établissait à 7,6%.

La France hexagonale représente 55,9 % des importations et 48,9 % des exportations. Ce qui en fait à la fois le premier fournisseur et le premier client de l’île. La Guadeloupe échange relativement peu avec son environnement régional. Après la France, les exportations sont principalement à destination de la Martinique, qui concentre près d’un quart des exportations de la Guadeloupe. Toutefois, l’île exporte aussi vers la Guyane la Belgique et l’Allemagne.

Les États-Unis et la Martinique concentrent respectivement 9,4 % et 6,6 % des importations totales. Par ailleurs, l’archipel importe également des produits venus d’Italie, de Chine ou encore d’Allemagne.