Changer d'île

Le Gosier, le Lamentin et Morne-à-l'eau, territoires les plus prisées par la population active

Par Alexandre Giraud / RCI.FM / 05/09/2019 - 10:54

La dernière publication de l'INSEE se focalise sur l'emploi dans les territoires en Guadeloupe. Pour Cap Excellence, véritable poumon économique qui concentre la moitié des emplois en Guadeloupe, les chiffres stagnent en raison d'un foncier peu accessible. Selon l'institut, trois intercommunalités connaissent une hausse de la population active sur leur territoire de par leur attractivité : les communautés d'agglomération du Nord Basse-Terre, du Nord-Grande-Terre et la Riviera du Levant. En revanche, la population et l'emploi sont en recul dans le Grand Sud Caraïbes et à Marie-Galante.

La dernière étude de l'INSEE se focalise sur le dynamisme de l'emploi dans les intercommunalités sur la période 2006-2016. Selon l'institut, l'emploi est en hausse en Guadeloupe à une moyenne de 0,4% par an malgré une baisse de la population sur l'ensemble du territoire. Autre indication, les flux de navetteurs qui progresse depuis 10 ans. En 2016, 35% des actifs occupés quittent leur territoire de résidence pour aller travailler.

Hausse de population et de l'emploi dans le Nord Basse-Terre, le Nord Grande-Terre et la Riviera du Levant

Trois communautés d'agglomération tirent parti de leur attractivité. Le Nord Basse-Terre, le Nord Grande-Terre et la Riviera du Levant sont des intercommunalités résidentielles dynamiques, caractérisées par des hausses de la population active occupée et de l'emploi. La moitié des actifs de Guadeloupe habite sur ces territoires alors qu'elles ne concentrent qu'un tiers des emplois. Trois communes sont particulièrement prisées de par leur proximité avec Cap Excellence, véritable poumon économique de la Guadeloupe : le Gosier, le Lamentin et Morne-à-l'Eau.

Cap Excellence en stagnation, le Grand Sud Caraïbe et Marie-Galante en perte de vitesse

La communauté d'agglomération Cap Excellence capte l'essentiel de l'activité économique en concentrant à elle seule la moitié des emplois, malgré une stagnation constaté entre 2006 et 2016 liée au manque de foncier. Exception faite pour Baie-Mahault où la population et l'emploi progressent depuis 10 ans. Cette étude nous indique également que la population et l'emploi sont en recul dans le Grand Sud Caraïbes et à Marie-Galante. Un phénomène lié au vieillissement des habitants de ces zones et au déplacement progressif des activités vers le centre de l'archipel.

(Crédit photo : EDF Archipel Guadeloupe)

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.