Le Préfet de Région en visite à Baie-Mahault

Par • Mis à jour le 24/09/2015 - 18:31

Jacques Billant, le préfet de Guadeloupe s'est rendu ce jeudi dans la commune de Baie-Mahaulht afin de visiter 2 pôles essentiels à l'insertion et à l'innovation. Il a ainsi pu rencontrer des jeunes motivés et accompagnés dans leurs projets prometteurs. Une convention concernant le developpement du littoral Nord a également été signée.

    Le Préfet de Région en visite à Baie-Mahault
Le préfet de région, Jacques Billant était ce jeudi matin sur le territoire de Baie-Mahault afin de parler développement économique. Une visite de terrain sur deux sites importants : la plateforme d’insertion professionnelle du morne Bernard et la pépinière d’entreprises accueillant notamment de nouvelles technologies à la Jaille. Il a pu se rendre compte de l'engagement de certains jeunes entrepreneurs, qui bénéficient de locaux, d'accompagnement juridique ou administratif et de mise en relation avec des experts. Par ailleurs, une convention a été signée en mairie pour le financement d’un projet local et régional: une halte de plaisance afin de developper le littoral Nord-Caraïbes.

Une "Silicon Valley" Guadeloupéenne?

Selon Brigitte Boulemar, en charge de la pépinière ‘’Audacia’’ , cette dernière acceuille une dizaine de "Start-ups" innovantes (réservation de spectacles en ligne, develloppemment d'applications connectées, ...). Ary Chalus, le maire de Baie-Mahault espère avoir ainsi un jour une "silicone valley" guadeloupéenne. 20 autres locaux devraient être construits prochainement pour les jeunes désireux de monter leur société.

Rinsy Xieng

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.