Le collectif des organisations professionnelles prendra t-il le contrôle de deux carrières ?

Par 02/03/2021 - 08:11
01/01/2020 - 00:00

Le Collectif des Organisations Professionnelles de la Guadeloupe a convié la presse à 10h hier au vélodrome Amédée Detraux à Baie-Mahault.

    Le collectif des organisations professionnelles prendra t-il le contrôle de deux carrières ?

On prend presque les mêmes et on recommence. Hier, le collectif amené par son président Jean-Yves Ramassamy avait donné rendez-vous à la presse locale pour présenter à la population, aux TPE et PME, le protocole d’accord sur lequel le collectif s’est accordé jeudi dernier avec l’Etat et les collectivités locales.

Après deux jours de blocage de plusieurs points névralgiques de Guadeloupe la semaine dernière, le collectif avait obtenu des réponses concrètes de l’Etat et des collectivités sur la plateforme de revendication qu’ils avaient réalisé. Et hier matin, les responsables du collectif sont notamment revenus sur deux points essentiels : l’engagement de l’Etat de stopper les poursuites judiciaires à l’encontre des entreprises locales, les ATD et les saisies et les conflits à la Sablière de Rivière-Sens et la carrière de Deshaies.

Sur ce dernier point, une annonce plutôt inattendue a été faite par le Président du collectif des organisations professionnelles, Jean-Yves Ramassamy. L’entrepreneur a en effet proposé une solution concrète visant à mettre fin aux conflits larvés au sein de la carrière de Deshaies et la sablière de Rivière-Sens. Il a révélé que plusieurs entreprises locales du secteur BTP étaient prêtes à s'associer pour payer aux salariés des carrières leurs jours de grèves puis créer une société leur permettant de gérer et d'exploiter les carrières en lieu et place des sociétés actuelles qui seraient défaillantes et ne répondraient pas à leurs obligations.

Le président du Collectif des Organisations Professionnelles de Guadeloupe, Jean-Yves Ramassamy s'est exprimé au micro de RCI Guadeloupe :

Une initiative salvatrice que salue le syndicat UGTG par la voix de son responsable du secteur BTP, Didier Dyvrande au micro de RCI Guadeloupe :