Le complexe "Cinévallée" obtient l'autorisation de s'implanter au Morne-Bernard

Par • Mis à jour le 15/11/2019 - 15:15

La Cour administrative d'Appel de Paris a finalement autorisé l'installation d'un nouveau complexe cinéma au Morne-Bernard à Baie-Mahault. Le tribunal a annulé un recours lancé par le Cinéstar des Abymes il y a plus de 2 ans. Le futur multiplexe de la société Cinésogar sous l'enseigne « Cinévallée » devrait compter pas moins de 10 salles.

    Le complexe "Cinévallée" obtient l'autorisation de s'implanter au Morne-Bernard

La Cour administrative d'Appel de Paris a annulé la décision prise le 9 juin 2017 par la commission nationale d'aménagement cinématographique qui avait refusé la création d'un nouveau multiplexe à Baie Mahault porté par la société Cinésogar. Un projet dans les tuyaux depuis déjà plusieurs années.

Un futur pôle d'excellence technologique au Morne-Bernard

Le tribunal a finalement tranché suite au recours déposé par le Cinéstar des Abymes qui craint de se retrouver face à une situation de monopole et un manque de diversité dans la programmation des deux futurs complexes concurrents. Des arguments qui n'ont pas tenus face à la Cour administrative d'Appel de Paris qui estime que la commission a fait "une erreur d'appréciation". Une décision qui ouvre donc la voie à Cinésogar pour l'implantation de l'enseigne « Cinévallée » au Morne Bernard. Un établissement qui accueillera pas moins de 10 salles et 2 322 places. Le morne Bernard est destiné à devenir un « pôle d'excellence » dédié aux technologies innovantes, à l’enseignement et aux loisirs.

Tags

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.