Le département accompagne la reprise du BTP

Par 04/06/2020 - 09:57
01/01/2020 - 00:00

À l'occasion de visites de terrain symboliques ce mercredi, la présidente du département Josette Borel Lincertin a apporté son soutien aux entreprises du BTP et maîtres d'oeuvre engagés sur les chantiers de sa collectivité. Une manière aussi de voir comment s'organise ce secteur face aux mesures sanitaires.

    Le département accompagne la reprise du BTP

C'est au Moule qu'a débuté ce tour des grands chantiers en cours du département, dans le secteur de Corneille, où la collectivité investit dans des trottoirs pour un peu plus de 1M d'euros en deux tronçons, jusqu'à Eau Blanche, avec une réalisation d'ici la fin de l'année. "On aurait dû terminer en ce moment, mais le confinement a provoqué du retard, donc j'ai voulu relancer rapidement", a indiqué Josette Borel Lincertin. Ces travaux sont parmi les premiers à avoir repris, avant même la fin du confinement et ils sont attendus. "J'attends cela depuis avant même que Josette Borel Lincertin soit présidente du département. Ça a mis du temps, mais je suis contente", s'est félicitée Gabrielle Louis Carabin, la maire de la commune. 

C'est ensuite à Morne-à-l'Eau que s'est rendue la délégation pour constater l'avancée de la mise aux normes sismiques du collège Charles-de-Gaulle. Débuté l'an passé pour la première phase, ce chantier de 8M d'euros (40% État, 40% Europe, 20% Département) entre dans sa phase la plus intense avec la réalisation du plus gros morceau, soit 60% de la totalité des opérations. Sur place, la rentrée a même été stratégiquement repoussée en septembre pour se donner le temps de terminer sereinement. "On aurait pas eu le temps de tout faire (entre juillet et septembre), le rectorat a compris et on a bon espoir de terminer fin août pour assurer une rentrée normale", a expliqué Jacques Anselme, le vice-président en charge de l'Éducation au sein de la collectivité.

Organisation sanitaire

La visite a pris fin dans le secteur de Perrin, aux Abymes, où dans le prolongement du rond-point que finalise la Région, en direction de Vieux-Bourg, le Département a débuté les opérations de réalisation de deux giratoires et de deux tronçons d'au moins deux fois deux voies afin de fluidifier le trafic vers le futur CHU, la zone de Dothémare et le prochain Agropark. Ce chantier de 8M d'euros vient de recevoir l'aval sanitaire et va pouvoir reprendre. "Ça y'est, ça repart", s'est réjouie la présidente de la collectivité à l'issue de cette matinée, souhaitant que cette reprise économique se généralise pour relancer l'archipel.

Cette visite a aussi été l'occasion pour Josette Borel Lincertin de constater les mesures sanitaires mises en place sur les chantiers. "Depuis fin avril, nous avons réfléchi avec tous nos partenaires et les maîtres d'oeuvre à des mesures pour permettre une reprise progressive et en sécurité sur les chantiers", a indiqué Richard Albina, directeur des infrastructures et du développement durable au Conseil départemental. Dans les faits, cela se traduit par des plans de sécurité adoptés en amont de la reprise des opérations qui garantissent le respect des gestes barrières, la mise à disposition de masques, de gants et de lunettes de protection si nécessaire, ainsi que des itinéraires de circulation pour éviter les croisements et des horaires aménagés avec des embauches décalées afin d'éviter d'avoir trop de monde en simultané sur un même chantier. 

 

Tags