Le marché du bois local se porte bien

Par • Mis à jour le 05/11/2018 - 17:07

C’est la semaine du bois, elle est organisée par l’Association des Métiers du Bois de Pointe-Noire et de la Guadeloupe. Le bois local, un marché qui se développement.

    Le marché du bois local se porte bien

Bois de campêche, mahogany, cubaris ou bois de rose, voilà une variété de bois que l'on trouve en Guadeloupe. On les appelle, les bois précieux. Des produits qui sont aujourd'hui appréciés par les particuliers. 

Selon Stéphanie Schandene, responsable du service territorial à l'ONF, l'Office National de la Forêt en Guadeloupe: "On a, à peu près entre 2000 et 3000 hectares de forêt qui sont disponibles à la production. Ce qui représente en moyenne, en stock de volume de bois sur pied environ 160 000 m3. Concrètement, la forêt, ça pousse chaque année, elle produit 11 m3 par hectare et par an de bois. On estime qu'on peut très raisonnablement, sans mettre en péril à la fois la forêt et les zones d'usages de la forêt, on peut récolter entre 4 et 4,5 m3 par hectare et par an du bois."

Le bois local est apprécié par la population, car les créateurs, les artisans du bois se sont adaptés à lui. Selon Didier Néron, vice-président de l'Association des Métiers du Bois de Guadeloupe : "La nouvelle génération d'artisan, se dirige désormais sur le design. On trouve donc des meubles plus épurés avec une meilleure qualité que les produits que l'on trouve dans les grandes surfaces". 

La semaine du bois se déroule jusqu'au 10 novembre 2018 à Baie-Mahault. Plusieurs autres spécialistes et professionnels du bois feront le déplacement pour conseiller le public durant cette période.