L'économie du numérique peine à décoller en Guadeloupe

Par • Mis à jour le 27/10/2017 - 12:31

L'observatoire régional de l'emploi et de la formation a présenté en fin de semaine dernière une étude sur l'impact du numérique sur l'emploi en Guadeloupe, à l'occasion du "Petit déjeuner expert" de Guadeloupe Formation dans ses locaux de Petit-Bourg. Un secteur qui concentre 2% des actifs en Guadeloupe. Le taux de croissance annuel en effectif est de 0,5% depuis 2010.

    L'économie du numérique peine à décoller en Guadeloupe

Selon cette étude, le secteur des TIC, les "technologies de l'information et de la communication", comptabilise exactement 3030 actifs en Guadeloupe, dont 69% sont salariés et la plupart à durée indéterminé (64 %). Mais il faut noter que la très grande majorité des établissements (89%) sont des entreprises à 0 salarié. Un secteur qui a connu une légère augmentation des effectifs de 2010 à 2014, avec un taux de croissance annuel moyen de +0,5%.

Les télécoms en chef de file du numérique en Guadeloupe

Le secteur est constitué de 29 sous domaines d'activités dont les 5 plus représentatifs au niveau du nombre de salariés sont : les télécommunications filaires qui concentrent 652 salariés et 10 indépendants, ce qui représente plus de 21 % de l'activité sur l'ensemble du secteur. Ensuite viennent les télécommunication sans fil, 339 salariés et 6 indépendants, le conseil en système et logiciels informatique, 130 salariés et 115 indépendants. L'édition de chaines généraliste concerne 213 salariés et 2 indépendants, et enfin la programmation informatique c'est 39 salariés pour 155 indépendants.

Autre indicateur ressortant de cette étude, c'est la moyenne d'âge des actifs dans le secteurs du numérique. 40 % d'entre eux avaient entre 15 et 39 ans.