Les acteurs économiques se réjouissent de l'ouverture du trafic aérien

Par 09/06/2020 - 14:28
01/01/2020 - 00:00

Les présidents du groupement Guadeloupe Economique se réjouissent au lendemain des annonces sur RCI de la Ministre des Outremers Annick Girardin sur les mesures concernant le trafic aérien à partir du 22 juin prochain. Des mesures qui devraient permettre de relancer l'activité économique.

    Les acteurs économiques se réjouissent de l'ouverture du trafic aérien

La Ministre des Outremers l'a annoncé ce lundi en direct sur RCI, les passagers n’auront plus besoin d’un motif impérieux pour voyager. Par ailleurs, ils ne seront pas placés en quatorzaine à leur arrivée s’ils ont effectué un dépistage dans les 72h précédent leur départ. Des annonces accueillies favorablement par l'ensemble des secteurs d’activités représenté dans le groupement Guadeloupe Economique : l'UDE MEDEF, la CCI, la chambre des métiers et de l’artisanat, le CESER, la FTPE, la CPME, le comité des pêches, des associations de gîtes, des taxis, les professionnels du Tourisme, la direction de Pole Caraïbes et les compagnies aériennes. Ils étaient réunis au siège de la chambre consulaire ce mardi pour une conférence de presse. Cette reprise à peu près « normale » du trafic aérien devrait permettre de relancer l’économie locale après 3 mois difficiles liés à la crise sanitaire.

Pour accompagner cette reprise, l’UDE MEDEF a lancé une campagne d’affichage pour inciter les guadeloupéens à consommer local. Il faut selon lui privilégier les circuits courts.   Le président du syndicat patronal, Bruno Blandin est satisfait de voir les acteurs de l'économie locale agir ensemble pour traverser cette crise. 

Selon Jean Kassis, le président de la CPME, la confédération des petites et moyennes entreprises de Guadeloupe, "on ne peut pas rester en confinement éternellement". Il craint que cette situation n'entraîne une vague de licenciements au sein des entreprises à court terme. 

 

Le président du comité des pêches, Charly Vincent fait le point sur la situation actuelle de la profession. La filière se retrouve en surproduction. En effet,  une partie de la production habituellement consacrée à la restauration et aux établissements hôteliers, ne peut être vendue. Ils espèrent donc que la réouverture des restaurants relancera la vente des produits de la pêche. 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.