Les artisans fleuristes de Guadeloupe s'érigent face à la concurrence déloyale

Par 01/02/2021 - 18:41
01/01/2020 - 00:00

L’organisation professionnelle des artisans fleuristes de la Guadeloupe veut mettre fin à la vente clandestine de fleurs sur la voie publique.

    Les artisans fleuristes de Guadeloupe s'érigent face à la concurrence déloyale

L’organisation professionnelle des artisans fleuristes de la Guadeloupe tenait hier après-midi, son assemblée générale à Boirispeaux aux Abymes. L’occasion pour la profession de dresser un bilan de l’année écoulée notamment vis-à-vis l’impact de la crise sanitaire sur le secteur et de revenir notamment sur les besoins et doléances des adhérents de l'archipel.

Plusieurs points étaient à l'ordre du jour dont l’octroi de mer, les taxes diverses ou encore, l’acheminement des fleurs mais, un point central a attiré l'attention, celui de la vente clandestine de fleurs. En Guadeloupe, les fleuristes professionnels se voient concurrencer quasiment à chaque fête de l'année, par des " vendeurs sauvages ", le plus souvent non déclarés.

Pour Micheline Elphenor, Présidente du syndicat des artisans fleuristes de la Guadeloupe, cette activité illégale pénalise fortement les artisans fleuristes de Guadeloupe qui considèrent cela comme de la concurrence déloyale d'autant plus que la crise sanitaire n'a pas arrangé la situation économique des professionnels du secteur. Elle a réagit au micro de RCI :