Les tarifs bancaires globalement en baisse en Outremer

Par • Mis à jour le 05/11/2018 - 12:31

Les tarifs bancaires moyens pondérés sont orientés à la baisse en Outremer. C’est ce qui ressort du rapport d’activité 2017-2018 de l’observatoire des tarifs bancaires de l’IEDOM, l’Institut d’Emissions des Départements d’Outremer. Sur un an, la principale baisse se porte sur les frais de tenus de compte. Et pour une majorité des services bancaires les plus couramment utilisés, les tarifs moyens pondérés restent moins élevés dans les DOM que dans l’hexagone.

    Les tarifs bancaires globalement en baisse en Outremer

Dans ce rapport d’activité qui analyse l’évolution des tarifs bancaires dans la zone d’intervention de l’IEDOM entre avril 2017 et avril 2018, on constate que les tarifs moyens pondérés ont été principalement orientés à la baisse. Les frais de tenue de compte connaissent la plus forte diminution en Outremer (-0,90 €). Les autres réductions sont moins significatives (inférieures à 0,10 € chacune).

Des tarifs standards inférieurs à l'hexagone

Les hausses les plus significatives des tarifs présents dans l’extrait standard portent sur les cartes de paiement internationales à débit immédiat (+0,92 €) et les cartes de paiement à autorisation systématique (+0,43 €). Il faut noter aussi qu’une grande majorité des tarifs « standards » se situe, dans les DOM, à un niveau inférieur ou égal à celui de la métropole. Les cartes de paiement à débit différé, à autorisation systématique et les abonnements permettant de gérer ses comptes par Internet, présentent en revanche un coût plus élevé.