Marie-Luce Penchard élue à la tête du port

Par • Mis à jour le 18/10/2018 - 09:47

Elles étaient deux à vouloir prendre la barre du conseil de surveillance, Marie Luce Penchard et Brigitte Rodes, deux femmes politiques de Basse-Terre. C'est finalement Marie-Luce Penchard qui a été élue 12 voix sur 17.

    Marie-Luce Penchard élue à la tête du port

Il y aurait, selon nos informations, un ticket avec la vice-présidente de région, candidate d’Ary Chalus, Marie-Luce Penchard permettant de rafler les voix du patronat locale, en plus de celle de la collectivité régionale. Il n'était pas question pour Ary Chalus de revivre le camouflet de 2016, où lors d’un scrutin on ne peut plus serré, Philippe Kalil avait arraché la victoire au forceps. Un résultat donc peu surprenant car le maire du chef lieu s'est présentée en position de force.

Annonce des résultats par le Préfet

 

Brigitte Rodes, candidate en face

En face, Brigitte Rodes, avocate, candidate de la présidente Josette Borel Lincertin n'est pas sortie vainqueur de cette élection. Dans un document, une profession de foi, elle indiquait avoir une légitimité pour le poste en tant que membre du conseil de surveillance du port depuis 2015. Elle est également la représentante des Outre-mer au sein du Conseil national de la marine marchande et de l’Union des ports français.

Le Président de Région félicite cette élection

C’est aussi, dans l’Histoire de la Guadeloupe, la première femme à accéder à la tête de cet outil stratégique majeur de développement économique international de notre territoire. Le Président de Région salue ce choix qui permettra une meilleure mise en cohérence des projets structurants portés par le Grand Port Caraïbes et soutenus par la Collectivité régionale, tel que le projet d’aménagement du Front de mer de Pointe-à-Pitre - Karukera Bay- qui, en plus d’apporter des aménagements oeuvrant directement à l’attractivité de la Ville, permettra à la Guadeloupe d’accueillir davantage de croisiéristes et de plaisanciers.