Molinié s'exprime sur le rapport de la CRC

Par 30/03/2019 - 11:51 • Mis à jour le 30/03/2019 - 11:51

Suite à la publication du dernier rapport de la chambre régionale des comptes sur la gestion financière de Terre-De-Haut et son budget primitif de 2018 affirmant un soi-disant « mieux » dans ses finances, nous avons interrogé l’ancien exécutif.

    Molinié s'exprime sur le rapport de la CRC

Pour rappel dans son dernier avis, la chambre régionale des comptes constate du « mieux » dans la gestion financière de la commune de Terre de Haut. Les comptables publics ont calculé le déficit du budget primitif 2018 à un peu plus de 3 millions d'euros. Les mesures prises par la municipalité respectent selon eux le plan de redressement établi par la CRC pour un retour à l'équilibre à l'horizon 2024. Mais l'amélioration financière de Terre de Haut pourrait bien être ternie par une nouvelle affaire : la commande d'un bateau électrique solaire en 2012, toujours non livré et dont le coût pénalité comprise est évalué aujourd'hui à plus d’un 1 millions d'euros.

La réponse de Louis Molinié

Selon Louis-Molinié, ancien maire de Terre-De-Haut, «le bateau solaire qui fait à présent débat dans ce dossier n’a pas coûté 1 million d’euros mais 600 000 euros. Il s’agissait à l'époque d’une volonté de plusieurs acteurs de défendre les nouvelles technologies en faveur de la protection environnementale.»

Il ajoute que « la convention FEDER a accordé 30% de la facture… ».

En résumé selon lui, ce sont les délais de livraison qui ont été plus longs que prévu, car entre temps, les compétences « transport » et « tourisme » ont été transférées à la communauté d’agglo du Sud Basse-Terre et n’appartenaient plus à la commune...Par conséquent, ce n’était plus à la commune de payer. Louis Molinié a été joint par Laura Latchan.