"Pogrom des TPE", le SNEG en appelle aux parlementaires face à la crise sanitaire

Par 11/08/2020 - 20:41
01/01/2020 - 00:00

Dans un courrier adressé aux parlementaires, le SNEG ne mâche pas ses mots pour réclamer des mesures exceptionnelles pour les TPE. Face à la crise sanitaire, couplée à des difficultés structurelles, l'organisation craint un avenir sombre pour les petites structures du département et en appelle à nos élus, mais aussi au sommet de l'État.

    "Pogrom des TPE", le SNEG en appelle aux parlementaires face à la crise sanitaire

« Un pogrom pour les TPE », c'est par ces mots que Sauvez notre entreprise guadeloupéenne (SNEG) interpelle les parlementaires dans ce courrier. L'organisation s'y inquiète de l'avenir des TPE impactées par la crise sanitaire et ses conséquences, mais aussi par divers problèmes économiques et structurels passés.

Dans le viseur, il y a notamment le Régime Social des Indépendants, devenu SSI, et son logiciel SNV2 qui aurait plombé les comptes de nombreux entrepreneurs avec des dettes sociales et fiscales importantes, ce qui les empêche aujourd'hui de toucher des aides et de prétendre à des marchés.

C'est ce que déplore Dominique Virassamy, le président du SNEG qui demande aux parlementaires de l'archipel de déposer une Question Prioritaire de Constitutionnalité afin d'obtenir des dispositifs exceptionnels pour les structures pénalisées. Il était l'invité du Caraïbes Soir ce mardi.

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.