Point de situation sur l’activité partielle et les secteurs concernés

Par 26/05/2020 - 10:01
01/01/2020 - 00:00

Au 25 mai, plus de 10 100 établissements ont été autorisées à mettre en œuvre l’activité partielle sur la Guadeloupe, Saint-Barthélémy et Saint-Martin. Ces autorisations concernent 61 000 salariés pour 27,2 millions d’heures potentiellement chômées.

    Point de situation sur l’activité partielle et les secteurs concernés

En Guadeloupe, cela concerne 8 327 établissements pour 50 873 salariés. Quant à Saint-Martin, 1 123 à Saint-Martin et 666 à Saint-Barthélemy. Pour la Guadeloupe, 5 secteurs représentent 73% des effectifs autorisés :

- Commerce et réparation d'automobiles et de motocycles : 21%

- Activités de services administratifs, financiers et autres : 19%

- Construction : 11%

- Hébergement et restauration : 11%

- Industrie manufacturière : 11%

Pour Saint-Martin, 5 secteurs représentent 81% des effectifs autorisés : hébergement et restauration : 30%. Activités de services administratifs, financiers et autres : 12%. Commerce et réparation d'automobiles et de motocycles : 19%. Construction : 13% - Industrie manufacturière : 7%.

Pour Saint-Barthélémy, 5 secteurs représentent 90% des effectifs autorisés : hébergement et restauration : 43 %. Construction : 21 %. Commerce et réparation d'automobiles et de motocycles : 14 %.  Activités de services administratifs, financiers et autres  : 8 %. Industrie manufacturière : 4 %.

Au 25 mai, 55,3 millions d’euros ont été mis en paiement pour 8 377 établissements et pour 5,6 millions d’heures.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.