Que s'est-il passé à l'usine de Grande Anse ?

Par RCI Guadeloupe 19/04/2021 - 16:00
01/01/2020 - 00:00
Guadeloupe

A peine six jours après le démarrage de la campagne sucrière, l'usine sucrière de Marie-Galante est à l'arrêt. 3 jours après son lancement, la catastrophe a été évitée de peu. Mercredi dernier, la chaudière a frôlé l’explosion.

    Que s'est-il passé à l'usine de Grande Anse ?

A peine lancée, la campagne sucrière est déjà à l'arrêt à Marie-Galante. Trois jours après son lancement, l'usine de Grande Anse a été victime d'un incident majeur. Le générateur de vapeur BR2

La chaudière aurait chauffée jusqu'à 1000 degrés, frôlant l'explosion. L'eau dont la structure aurait été remplie par la suite, aurait créé un choc thermique rendant l'acier fragile et cassant. 

Selon les experts, il semble impossible pour l'heure de procéder à des réparations dans l'urgence. Des travaux plus importants sont nécessaires. Le coût de cette intervention s'élèverait à 1,5 millions d'euros. 

La campagne pourrait ne pas reprendre cette année. 

 

 

Tags